Musique

06 janvier 2020 22:26; Act: 07.01.2020 16:23 Print

Accusée de plagiat, Miley Cyrus s'en sort très bien

La chanteuse était sous le coup d'une procédure judiciaire. Elle vient de se terminer après un accord à l'amiable.

storybild

La star n'a pas réagi après l'épilogue de cette affaire de plagiat, qui durait depuis 2018. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Ouf de soulagement dans le camp de Miley Cyrus, après une affaire de plagiat. La chanteuse américaine, 27 ans, risquait de devoir payer jusqu'à 300 millions de dollars pour avoir prétendument volé les paroles d'un titre d'un compositeur jamaïquain pour créer son hit «We Can't Stop» sorti en 2013. Or, vendredi 4 janvier, par la voix de leurs avocats, les deux parties ont annoncé avoir signé un accord à l'amiable devant un juge de Manhattan, ainsi que le rapporte Reuters. Aucun montant n'a été articulé, mais il y a fort à parier qu'une somme rondelette a été proposée.

Pour rappel, Michael May, connu sous le nom de scène de Flourgon, avait porté plainte contre Miley Cyrus en mars 2018. Il estimait que les paroles de son titre «We Run Things» sorti en 1988 ressemblait trop à celles chantées par Miley sur «We Can't Stop». Le label RCA, filiale de la major Sony Music, avait aussi été accusé.

(L'essentiel/fec)