«Danse avec les stars»

28 août 2021 14:00; Act: 28.08.2021 15:34 Print

Bilal Hassani dansera avec un homme

Le chanteur participera à «Danse avec les stars» avec un partenaire masculin, a indiqué TF1 vendredi. Une grande première pour le programme.

Bilal Hassani veut faire évoluer les mentalités.

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que le coup d'envoi de la onzième saison de «Danse avec les stars» sera donné le 17 septembre prochain, elle s'annonce déjà inédite: pour la première fois, un candidat dansera avec un partenaire de même sexe. Le chanteur Bilal Hassani, candidat de la France à l'Eurovision en 2019, a ainsi émis le souhait de danser avec un homme et la production a accepté.

«On ne s'est absolument pas opposés au choix de Bilal, c'était complètement normal pour nous de le laisser décider et de répondre à ses attentes», a déclaré Frédéric Pedraza, le directeur adjoint de TF1 production durant une conférence de presse vendredi.

«Montrer d'autres formes d'identités»

La directrice des divertissements de la chaîne, Deborah Nahon, a insisté: «Bilal voulait représenter la figure féminine dans son duo, alors c'était évident pour lui d'avoir un homme pour compléter son binôme. Il m'expliquait par exemple qu'il s'imaginait plus se faire porter, que de porter son partenaire». «C’est quelque chose qui s’est déjà fait aux États-Unis, ou dans d’autres pays étrangers, alors pourquoi pas nous? C’est tout à fait normal de lui laisser le choix», a ajouté Géry Leymergie, directeur général adjoint de BBC Studios France.

Un choix que Bilal Hassani assume: « J'espère, comme en 2019 avec l'Eurovision, pouvoir parler aux foyers et montrer d'autres formes d'identités», a-t-il confié à Pure Charts. Il sait que sa présence va en gêner quelques-uns. «La haine existe et sera toujours présente, mais ce n'est pas très grave. (...) C'est quelque chose qui a toujours été là pour moi, je vis un peu avec».

Bilal Hassani sera en compétion face notamment à Laam, Dita Von Teese ou encore Jean-Baptise Maunier et Wejdene. Tous seront jugés par un jury inédit composé de Chris Marques (juré historique), François Alu (premier danseur du Ballet de l'Opéra de Paris), Jean-Paul Gaultier et Denitsa Ikonomova.

(mc/L'essentiel)