Musique classique

22 octobre 2021 07:02; Act: 22.10.2021 08:46 Print

Décès du chef d’orchestre Bernard Haitink

Après une carrière longue de soixante ans, l’artiste né en 1929 à Amsterdam est décédé à Londres jeudi.

storybild

Bernard Haitink au London Symphony Orchestra en 2019. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Bernard Haitink, considéré comme l’un des plus grands chefs d’orchestre de sa génération, est mort à Londres à l’âge de 92 ans, a annoncé jeudi soir la société gérant ses intérêts. Le maestro néerlandais, célébré pour sa lecture des œuvres de Beethoven, Mahler et Bruckner tout au long d’une carrière qui s’est étalé sur plus de 60 ans, est mort chez lui en présence de sa famille, a précisé la société britannique Askonas Holt dans un communiqué.

Bernard Haitink était connu pour sa modestie en dépit de sa célébrité et de sa pudeur dans la façon dont il conduisait son orchestre sans jamais chercher à lui faire de l’ombre. Né à Amsterdam, il a commencé à jouer du violon avant d’apprendre la direction d’orchestre. Il fait ses débuts en 1954 à la tête de l’orchestre philharmonique de la radio des Pays-Bas.

Plus de 450 enregistrements

En 1956, il dirige pour la première fois le Royal Concertgebouw Orchestra avant d’en devenir le chef attitré pour une relation qui durera plus de 20 ans. Bernard Haitink devient en 1967 le chef principal du London Philharmonic Orchestra, un poste qu’il occupera pendant plus de dix ans. Ce n’est pas son seul lien avec les orchestres britanniques. Il a été de 1987 à 2002 le directeur musical du Royal Opera House, à Covent Garden.

Il a dirigé les plus grands orchestres, du Chicago Symphony Orchestra, au Boston Symphony Orchestra, en passant par le London Symphony Orchestra et la Philarmonique de Berlin. Bernard Haitink a également produit plus de 450 enregistrements sans oublier d’être un «mentor passionné» pour les jeunes générations à qui il consacre son temps pour l’enseignement ou des masterclasses, selon Askonas Holt. Il était chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en France et commandeur de l’Ordre du Lion des Pays-Bas. Marié quatre fois, il a eu cinq enfants de son premier mariage.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nestor D. le 22.10.2021 21:08 Report dénoncer ce commentaire

    Un grand monsieur nous a quitté, ses enregistrements d'une très rare qualité nous restent. Merci pour cette grande musique que nous retrouvons sur nos CD's. Merci à vous Bernard.

Les derniers commentaires

  • Nestor D. le 22.10.2021 21:08 Report dénoncer ce commentaire

    Un grand monsieur nous a quitté, ses enregistrements d'une très rare qualité nous restent. Merci pour cette grande musique que nous retrouvons sur nos CD's. Merci à vous Bernard.