NBA

23 mai 2019 09:42; Act: 23.05.2019 10:45 Print

Drake, ce «fan» qui rend fou l'adversaire

Il chambre la star adverse, masse les épaules du coach, le show du rappeur sur le côté du terrain durant la finale de conférence Est Toronto-Milwaukee commence à agacer les Bucks.

Sur ce sujet
Une faute?

Drake n'est ni joueur professionnel de basket-ball, ni membre d'un staff technique et encore moins coach. Son attitude au bord du terrain, à Toronto, durant les finales de conférence contre Milwaukee laisse pourtant penser l'inverse. Fan numéro 1 de la franchise de sa ville natale, la superstar n'en finit plus de se faire remarquer.

Chambrage outrancier sur la star adverse Giannis Antetokounmpo, massage sur les épaules du coach des Raptors, le rappeur a tout fait durant la dernière victoire de son équipe. Il n'est pas rare non plus de le voir repartir directement dans les vestiaires avec les joueurs.

Un attitude qui commence sérieusement à agacer les adversaires. Un représentant de l'agence de la star grecque des Bucks est ainsi monté au créneau: «Imaginez un sportif assis en VIP durant un concert, qui passerait son temps à monter sur scène avec les caméras braquées sur lui, et qui s'autoriserait à masser le chanteur? La sécurité le mettrait dehors».

Sauf que Drake est une icône du côté de la métropole canadienne, et son aura de star internationale de la musique bénéficie grandement à la franchise des Raptors. Ce ne sera pas la même histoire à Milwaukee, où les Raptors joueront le cinquième match des finales de conférence dans une série plus disputée que jamais (2-2), jeudi soir.

Une radio locale a même décidé de bannir le rappeur canadien des ondes tant que les finales de l'Est n'auront pas rendu leur verdict. La bataille Drake-Bucks ne fait que commencer...

(th/L'essentiel)