Concert à la Rockhal

21 octobre 2017 22:50; Act: 22.10.2017 12:50 Print

Dua Lipa, nouvelle idole, a déjà tout d'une grande

ESCH-BELVAL - La jeune sensation britannique a impressionné par son aisance et sa voix, samedi à la Rockhal.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Dua Lipa: retenez bien ce nom, car on risque d'en entendre parler longtemps. L'une des dernières Anglaises à épouser ce type de trajectoire s'appelait Ellie Goulding, et on sait quel niveau elle a atteint aujourd'hui. D'autant que Dua Lipa a en plus pour elle une magnifique voix grave, emprunte de soul. Et cette délicieuse noirceur, la Britannique qualifiant sa musique de «dark pop».

Samedi, c'est un Club de la Rockal bondé et affichant une moyenne d'âge très jeune, qu'investissait la nouvelle idole des ados. Dua Lipa faisait montre d'une aisance et d'une présente scénique assez ahurissante pour ses 22 printemps. Un batteur, un clavier et un guitariste aidait la nouvelle sensation «made in London» à livrer des versions énergiques et percutantes de ses titres.

Ultra efficace

Des titres ultra efficaces aux allures de hits pour la plupart, de «Hotter Than Hell» en ouverture au dansant «Scarred to be Lonely», produit par Martin Garrix, en passant par le torride «Blow Your Mind (Mwah)» ou le catchy «Dreams».

Dua Lipa offrait même à ses fans une superbe session acoustique, avec un «Thinking ’Bout You» gorgé de soul, rappellant Amy Winehouse. Les imparables «Be the One» et «New Rules» concluaient en beauté un set de 70 minutes parfaitement maîtrisé. On ne risque pas d’oublier Dua.

@dualipa rules @rockhallux #live #show #luxembourg #dualipa #gig

Une publication partagée par Cedric Botzung (@cedric_botzung) le

Guaranteed, she can Blow Your Mind @dualipa @rockhallux #luxembourg #live #show #dualipa #gig #rockhal

Une publication partagée par Cedric Botzung (@cedric_botzung) le

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.