Justin Bieber

17 février 2020 08:25; Act: 17.02.2020 09:27 Print

«Je ne veux pas qu'elle vive ce que j'ai traversé»

Dans une interview sans langue de bois, le Canadien Justin Bieber s'est confié au sujet de Billie Eilish. Il souhaite que la jeune chanteuse ne dérape pas comme lui.

Sur ce sujet
Une faute?

On sait que parfois les enfants devenus rapidement des stars perdent les pédales. Justin Bieber en fait partie. Avant de se ranger, le Canadien de 25 ans a traversé une période sombre entre drogues, alcool, arrestation et caprices en tous genres. Dans une interview avec Apple Music, Bieber a exhorté la jeune Billie Eilish, tout juste 18 ans, à ne pas faire les mêmes erreurs que lui.

«Il faut qu'elle fasse son truc. Mais si elle a besoin de moi, je serai toujours là pour elle. Il faut prendre soin de tous ces bons moments parce que les gens les prennent pour acquis», a-t-il estimé en pleurs. Tout en séchant ses larmes, le chanteur a ajouté qu'il voulait juste «protéger» Billie Eilish: «Je ne veux pas qu'elle perde la tête, je ne veux pas qu'elle vive ce que j'ai traversé. Je ne souhaite ça à personne, vraiment». Il a aussi précisé que si elle avait besoin de lui, elle n'avait qu'à lui passer un coup de fil.

La Californienne, qui, par ailleurs, a dévoilé vendredi 14 février 2020 la BO du prochain James Bond, n'est pas restée insensible aux déclarations de Justin Bieber. Elle a partagé la séquence sur Instagram en incitant ses fans à écouter le nouvel album du Canadien. Elle a également rappelé qu'elle est une fan absolue de Bieber, partageant une photo d'elle plus jeune avec un tee-shirt Justin Bieber et des clichés de sa chambre d'ado dont les murs sont recouverts de posters du Canadien.

Voir cette publication sur Instagram
stream changes Une publication partagée par BILLIE EILISH (@billieeilish) le 14 Févr. 2020 à 12 :28 PST

(L'essentiel/fec)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marco Man le 17.02.2020 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est qui?

  • Ben-J le 17.02.2020 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauf qu’il chante et ne rap pas

  • monique le 17.02.2020 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout le monde peux derapper dans la vie le tout est d'être sorti mais de plus recommencer la vie est belle sans alcool et drogues bonne chance et avec courage

Les derniers commentaires

  • sapho le 17.02.2020 20:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pourquoi il irait travaillé? il est blindé tant mieux pour lui. vraiment les rageux j'aimerais pas avoir votre vie

  • Le Belge, une fois le 17.02.2020 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    Le petit ange...

  • Baron Rouge le 17.02.2020 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’il aille travailler à l’usine .

    • Le Belge, une fois le 17.02.2020 17:59 Report dénoncer ce commentaire

      Parce que vous croyez que ls gens en sortent meilleurs????

    • Un autre Belge, deux fois le 17.02.2020 18:56 Report dénoncer ce commentaire

      Je pense que l'idée derrière cette boutade, c'est "mais de quoi il se plaint, avec ses millions et sa vie toute tracée à ne rien foutre?". Donc, oui, qu'il aille travailler à l'usine.

  • Ben-J le 17.02.2020 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauf qu’il chante et ne rap pas

  • monique le 17.02.2020 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout le monde peux derapper dans la vie le tout est d'être sorti mais de plus recommencer la vie est belle sans alcool et drogues bonne chance et avec courage