Victoires de la musique en France

09 février 2019 11:34; Act: 09.02.2019 11:37 Print

Jeanne Added et Bigflo & Oli raflent tout

Jeanne Added et Bigflo & Oli sont repartis avec deux trophées chacun vendredi soir aux Victoires de la musique en France, alors qu'Alain Bashung a été honoré.

storybild

Jeanne Added, lors des Victoires de la musique 2019, ce vendredi soir.

Sur ce sujet
Une faute?

Jeanne Added et Bigflo & Oli ont créé la surprise vendredi aux Victoires de la musique, en s'adjugeant deux trophées chacun, dont les plus prestigieux d'artistes féminin et masculin. Dix ans après sa mort, Alain Bashung a, lui, décroché une treizième récompense. Beaucoup d'observateurs voyaient Eddy De Pretto et Christine & the Queens, respectivement nommés dans trois et deux catégories, comme les vainqueurs des 34es récompenses de la musique françaises. Finalement, ils sont les grands perdants. Ce sont leurs outsiders qui ont eu les faveurs du collège des 600 votants (artistes, producteurs de disques et de spectacles, critiques).

Jeanne Added, qui voit son talent pleinement reconnu à 38 ans avec son rock électro en anglais chanté d'une voix dense, aura donc soufflé le trophée à la reine Christine et l'habituée Vanessa Paradis. Elle a également remporté la catégorie «album rock» pour son superbe deuxième opus, l'éthéré «Radiate», qui aurait d'ailleurs plutôt dû concourir pour «l'album de musiques électroniques». Mais sa maison de disques Believe avait choisi d'y placer le duo «The Blaze». Pari gagnant puisque «Dancehall» a offert aux deux cousins leur première Victoire.

Record égalé pour Bashung

Chez les hommes, peu attendaient le couronnement du duo toulousain Bigflo & Oli, dont le succès est avant tout populaire, en témoigne la Victoire glanée lors de la précédente édition pour la chanson de l'année avec «Dommage». Cette fois, ils ont fait fort en s'imposant dans la catégorie reine devant Eddy De Pretto, grande révélation de 2018, et le «parrain de la pop» Etienne Daho qui échoue à ce stade pour la septième fois.

Eux aussi font coup double en décrochant la Victoire de l'«album de musiques urbaines». Là aussi, ils supplantent De Pretto («Cure») ainsi qu'Aya Nakamura («Nakamura»), avec leur troisième opus, «La vie de rêve», certifié disque de platine (100 000 ventes) un mois seulement après sa sortie. Un grand moment d'émotion a traversé la salle, au moment où la Victoire de l'«album de chansons» a été décernée au monstre sacré Alain Bashung, qui, dix ans après sa mort, rejoint -M- au rang des plus primés (13 trophées) pour l'album posthume «En amont». «C'est de la vie en plus et le plus bel hommage que vous pouviez lui faire», a réagi Chloé Mons, la veuve de Bashung, sans manquer de saluer leur fille.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.