«Nevermind»

25 août 2021 13:08; Act: 02.09.2021 11:01 Print

Le bébé en photo accuse Nirvana de pornographie

Spencer Elden accuse le groupe grunge de pornographie infantile pour avoir utilisé une photo de lui, bébé, dans le plus simple appareil.

storybild

Spencer Elden, sur et avec l’album «Nevermind», vendu à plus de 30 millions d’exemplaires depuis sa sortie, en 1991.

Sur ce sujet
Une faute?

Tout le monde, ou presque, a déjà vu au moins une fois la pochette de l’album «Nevermind», de Nirvana, sur laquelle figure un bébé nu dans une piscine tentant d’attraper un billet de 1 dollar. Trente ans tout juste après la sortie de cet album, Spencer Elden, l’homme dont la photo a été utilisée, a porté plainte contre le groupe de Kurt Cobain, ainsi que contre plusieurs maisons de disques et directeurs artistiques, les accusant d’avoir violé les lois fédérales sur la pornographie infantile.

«Les accusés ont sciemment produit, possédé et fait la promotion commerciale de pornographie infantile représentant Spencer et ils ont sciemment reçu de l’argent en échange. Bien qu’étant au courant, les accusés n’ont pas pris les mesures raisonnables pour protéger Spencer et empêcher son exploitation sexuelle et la commercialisation de son image», est-il écrit dans la plainte déposée devant la cour fédérale de Los Angeles, rapporte CBS Los Angeles.

Spencer Elden, aujourd’hui âgé de 30 ans et qui a reproduit la pochette à deux reprises, affirme que son identité et son nom sont à jamais liés à l’exploitation sexuelle commerciale dont il a été victime en tant que mineur. Il assure en outre que ses parents n’ont pas signé de décharge autorisant l’utilisation du cliché et qu’il n’a pas reçu de compensation. Il demande soit 150 000 dollars à chacun des 17 accusés soit des dommages et intérêts dont le montant sera déterminé durant le procès. Il y a 5 ans, à l'occasion du 25e anniversaire de l'album, le jeune homme ne semblait pourtant pas se formaliser de cette photo et l'avait même reproduite, avec un maillot de bain, cette fois.

(L'essentiel/jfa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nohumanhater le 25.08.2021 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non mais sérieux ! Un bébé nu dans l’eau c’est de la pornographie. On devrait plutôt s’intéresser et s’inquiéter pour les penchants de cette personne si c’est ça la pornographie pour lui.

  • molsch le 25.08.2021 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    easy money

  • éclairée le 25.08.2021 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    n'importe quoi

Les derniers commentaires

  • Cyclope le 26.08.2021 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il veut le billet accroché à l'hameçon sur la pochette mdr

  • Marg le 26.08.2021 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    j'en connais un qui a besoin d'argent...

  • Henck le 26.08.2021 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Certainement un besoin d argent pressant. J espère qu il sera débouté

  • lea le 26.08.2021 08:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il veux de l’argent facile ! Il n’a qu’à s’en prendre à ses parents qui ont permis la photo ! C’est vraiment n’importe quoi.

  • Billy le 26.08.2021 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    Le mec a quand même refait la même photo en 2016 (habillé...), pourquoi porter plainte maintenant ? Ridicule! Monsieur a besoin d'argent