Concert à la Rockhal

16 février 2020 14:08; Act: 16.02.2020 14:08 Print

«Le côté rock est plus présent sur ce disque»

ESCH-BELVAL - Le groupe américain Starset sera à la Rockhal, dimanche. Rencontre avec son leader.

Sur ce sujet
Une faute?

L’essentiel: Votre album «Divisions», paru l’an dernier, est basé sur une dystopie. Où avez-vous trouvé l’inspiration?

Dustin (chanteur): Au départ, il y a cette nouvelle que j’ai écrite il y a quelques années, qui s’intitule «The Prox Transmissions», et qui raconte l’histoire que l’on retrouve dans le premier album. Je travaille actuellement sur une deuxième nouvelle, sur laquelle est basée l’album «Divisions». Mes chansons abordent la façon avec laquelle les sciences et la technologie affectent nos vies.

N’avez-vous pas l’impression que la fiction rejoint parfois la réalité ces temps-ci?

Oui, d’ailleurs c’est vraiment là-dessus que je me concentre. De nos jours, le passage de la science-fiction à la réalité s’effectue de plus en plus rapidement. C’est tellement rapide que la population ne peut plus suivre.

Comment travaillez-vous sur la composition des albums?

Cela peut varier. Ce qui change à chaque fois, ce sont les textures sonores utilisées et les atmosphères. Je produis moi-même, et les techniques de production peuvent changer. En revanche, c’est assez similaire pour ce qui est du songwriting.

De nombreuses influences coexistent dans votre musique. Comment parvenez-vous à trouver l’équilibre?

C’est un défi la plupart du temps. C’est difficile d’intégrer tout ce que j’aime. Ce n’est pas évident, car parfois beaucoup d’éléments sont présents mais ne fonctionnent pas ensemble. Les trois composants essentiels sont pour moi le rock, l’électronique et le côté cinématographique. Sur ce disque, le côté rock est plus présent, plus lourd, l’électro l’était davantage sur les précédents albums.

«Divisions» est le premier de vos disques à sortir sur le label Fearless. Un soutien de poids?

Ils travaillent dur et nous aident beaucoup, ils comprennent la direction et nous soutiennent pour y parvenir. Ça a été un incroyable travail d’équipe jusqu’à présent. Ce n’est pas l’envergure ni l’argent du label qui sont importants, mais la passion et le travail qu’il peut offrir.

À quoi peut-on s’attendre pour ce premier show au Luxembourg?

Sur cette tournée, le show est immersif, avec la réalité augmentée et beaucoup de contenus vidéos. Ça fait plaisir de revenir jouer en Europe, c’est notre tournée européenne la plus longue. Jusqu’à présent, la tournée nord-américaine a été incroyable.

(Recueilli par Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.