Expo controversée

14 janvier 2020 10:00; Act: 14.01.2020 10:29 Print

Le père d'Amy Winehouse fait taire les critiques

La famille d'Amy Winehouse assure qu'elle n'empochera rien avec l'expo consacrée à la chanteuse décédée.

storybild

Amy Winehouse est morte à 27 ans. La Britannique a publié deux albums de son vivant.

Sur ce sujet
Une faute?

L'exposition «Beyond Black - The Style Of Amy Winehouse» qui se tiendra au Grammy Museum, à Los Angeles, du 17 janvier au 3 avril 2020, fait mousser les internautes. Ceux-ci accusent ses organisateurs, qui ne sont autres que la famille de l'artiste britannique, de vouloir s'enrichir sur le dos de la diva morte d'une overdose d'alcool en 2011.

Face à la polémique grandissante, le père d'Amy a réagi dimanche dans le Daily Star Sunday. Il a assuré que tous les bénéfices de l'expo reviendraient à la Fondation Amy-Winehouse, qui aide les jeunes personnes dépendantes à la drogue ou à l'alcool. Mitch Winehouse, 69 ans, a également dévoilé que des pièces de l'expo, comme la robe à col licou que la chanteuse portait lors de son dernier concert à Belgrade, des paroles manuscrites ou encore des extraits de son journal intime seraient mises aux enchères à Beverly Hills en novembre 2020. Là aussi, l'argent des ventes reviendra à la fondation. «Mon unique but est de faire découvrir la musique d'Amy à de nouveaux fans», a martelé le papa.

Ce dernier a par ailleurs révélé au tabloïd qu'il travaillait sur un film et une comédie musicale inspirés par la carrière d'Amy. «Nous n'avons pas encore réuni les financements nécessaires. Mais les accords sont conclus déjà et on progresse bien. Je m'attends à ce que les gens me critiquent et attaquent ces projets. C'est pourquoi je ferai de mon mieux pour qu'ils rapportent un maximum à la fondation», a confié Mitch.

(L'essentiel/jde)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • entre guillemets le 15.01.2020 01:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C etait une magnifique artiste...

Les derniers commentaires

  • entre guillemets le 15.01.2020 01:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C etait une magnifique artiste...