Mémorable

30 juillet 2021 22:07; Act: 31.07.2021 19:52 Print

Le «rickrolling» lui vaut un milliard de vues

Objet de plaisanterie sur le Net, le hit de Rick Astley, «Never Gonna Give You Up», a passé une barre symbolique 34 ans après sa sortie.

Sur ce sujet
Une faute?

Rick Astley peut se vanter d’appartenir au cercle restreint des youtubeurs qui ont dépassé le milliard de vues. Il vient de franchir cette barre symbolique. Si le chanteur britannique a connu la gloire éphémère avec son tube Never Gonna Give You Up au milieu des années 80, il doit son succès aux trolls qui en ont fait l’un des mèmes les plus populaires de la Toile. En 1987, un farceur avait placé ce titre kitsch à la place de la bande-annonce promise pour le jeu «GTA IV». Depuis, cette pratique du «rickrolling» a fait école sous les formes les plus diverses. Rick Astley aurait pu atteindre cette marque encore plus tôt, mais il avait été victime d’un bannissement temporaire.

Interrogé par le magazine Rollingstone il y a quelques années, Rick Astley s’était montré beau joueur sur une pratique qui le ringarde. «Si on avait retouché le clip et m’avait fait passer pour stupide - je veux dire que j’ai déjà l’air assez stupide dans cette vidéo - si cela avait été méchamment, alors je serais probablement un peu énervé, mais ce n’est pas le cas. On choisit cette vidéo parce que c’est une vidéo ringarde des années 80». Le chanteur avait fini par même se prendre au jeu de son nouveau personnage.

(L'essentiel/laf)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • relis toi le 31.07.2021 01:49 Report dénoncer ce commentaire

    " En 1987, un farceur avait placé ce titre kitsch à la place de la bande-annonce promise pour le jeu «GTA IV»" La chanson date en effet de 1987, mais le jeu GTA IV de 2008. Bizarre cette phrase..

  • veritis le 31.07.2021 07:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bah dites donc, vous relisez vos textes avant de les publier ?!

  • Paulo le 31.07.2021 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on a bien plus ringard et kitch ici en france.. le clip de "début de soirée" "vent de folie" est à mourir de rire

Les derniers commentaires

  • Paulo le 31.07.2021 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on a bien plus ringard et kitch ici en france.. le clip de "début de soirée" "vent de folie" est à mourir de rire

    • New Retro Wave le 31.07.2021 11:34 Report dénoncer ce commentaire

      Les 80's sont en mode depuis longtemps certains viennent de le remarquer.

  • veritis le 31.07.2021 07:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bah dites donc, vous relisez vos textes avant de les publier ?!

  • relis toi le 31.07.2021 01:49 Report dénoncer ce commentaire

    " En 1987, un farceur avait placé ce titre kitsch à la place de la bande-annonce promise pour le jeu «GTA IV»" La chanson date en effet de 1987, mais le jeu GTA IV de 2008. Bizarre cette phrase..