12 octobre 2008 20:03; Act: 12.10.2008 20:07 Print

M. Pokora: «Les comparaisons avec Justin sont trop faciles»

Son «Catch me if you can tour» faisait escale au Galaxie, samedi. Le temps de poser l'une ou l'autre question à M. Pokora.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

L'essentiel: «MP3» a convaincu fans et critiques. Pari réussi?

M. Pokora: Oui. Le but était de faire voyager ma musique et de la partager avec le plus grand nombre. C'est chose faite. J'ai fait des spectacles en Bulgarie, au Japon. Là, je reviens du Mexique.

Quand vous regardez en arrière, comment jugez-vous vos albums précédents?

Tous sont des albums qui allaient avec mon âge. Je n'ai donc aucun regret par rapport à ça. Heureusement que je les ai faits. C'est ce qui a permis mon évolution.

Les comparaisons avec Justin Timberlake vous flattent-elles ou, au contraire, vous irritent-elles?

Les comparaisons avec Justin sont trop faciles. Les gens qui nous comparent ne connaissent forcément pas notre histoire. Bien que j'estime le travail de Justin, je ne suis pas influencé par lui. Je l'ai toujours dit: mon modèle à moi c'est Michael Jackson. Pour Justin, pareil. On a les mêmes influences. Et puis, c'est pas de ma faute si je suis blond comme lui.

Le Michael Jackson d'il y a longtemps, pas celui qui peine à faire son come-back...

Ouais... Bien qu'il ait fait des trucs dégradants ces dernières années, pour moi ça restera toujours celui qui a écrit les plus grands tubes de l'histoire, celui qui a lancé les clips à gros budget.

Avez-vous envie d'essayer autre chose que le R'nB sur vos projets futurs?

Je l'ai déjà fait sur le dernier. Il y a des vibes un peu plus rock, un peu plus électro. Ça vient de mon grand frère. Il écoutait pas mal de groupes de rock dans sa chambre.

Vous avez une carrière que beaucoup vous envient. Quelle est la récompense dont vous êtes le plus fier?

La plus belle récompense pour moi c'est de voir un jeune qui démarre dans la musique parce qu'il m'a vu à la télé ou qu'il a entendu mes disques.

Il ou elle a quand même intérêt à être assez doué(e) pour que ça soit flatteur, non?

Non, peu importe. Tant que la personne est sincère et en veut, ça me suffit. Je suis heureux. Je me fous de savoir s'il est doué ou pas, si elle est mignonne ou pas.

Vous êtes un passionné de mode. On vous a d'ailleurs aperçu à la Fashion Week à Paris. Avez-vous aussi des projets dans ce domaine?

Oui. je travaille sur une collection de bijoux.

De bijoux?

Oui. C'est une extension de mon domaine artistique. C'est un peu comme pour la musique: ça me permet d'essayer des trucs, de créer.

Recueilli par kwt

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).