Concert à La Coque

30 novembre 2015 22:36; Act: 30.11.2015 23:19 Print

Night of the Proms, un feu d'artifice musical

LUXEMBOURG - Les artistes se sont partagé la scène de la Coque, lundi soir. Avec The Beach Boys en vedettes américaines.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Des voix féminines qui s'élèvent. Des choristes disséminées un peu partout dans une salle pleine à craquer. Les Belges deScala & Kolacny Brothers ont l'honneur de lancer, tout en douceur, le Night of the Proms 2015. Le principe, immuable, continue de faire recette. Des stars, et d'anciennes stars de la pop ou du rock se produisent avec un orchestre philharmonique, Il Novecento, qui entame la soirée par une valse, histoire de montrer qu'il connait aussi ses classiques. La salle de spectacle de la Coque affichait quasi complet pour l'occasion.

D'emblée on passe du classique à la pop, avec le ténor Porto Ricain Fernando Varela, puis la chanteuse Norvégienne Maria Mena. À la voix surpuissante du premier succède le charme délicat de jeune femme, et ses airs pops entrainant. Elle enchaine trois titres avant de laisser à nouveau la place à la chorale belge, qui reprend joliment des airs allemands à la mode et des morceaux de pop. Le spectacle est bien rodé, les artistes se succèdent sur scène, produisent quelques minutes de pop ou de classique avant de céder la place au suivant. La première tête d'affiche de la soirée, John Miles, fait de temps en temps une incursion au milieu de cette succession variée.

Beach Boys, clou de la soirée

Acclamé, le Britannique plonge, de sa voix toujours intacte, la salle dans un passé emprunt de nostalgie. Il cède vite la place à quelques moments de valse bien achalandée avant que Fernando Varela ne revienne, pour un morceau d'opéra cette fois, faire la preuve de sa gamme vocale tout en profondeur et en puissance. De quoi faire courir un frisson sur l'échine des spectateurs qui l'acclament. Orchestral Manoeuvres In The Dark met aussi une belle ambiance dans la salle avec ses morceaux rythmés.

Le tout est bien fichu, ça balance pas mal et les styles différents se complètent. Mais le clou de la soirée, ce sont les Beach Boys. Le légendaire groupe californien des sixtees assure finalement un final explosif. Après la pause, ça continue comme avant. Tchaïkowski précède de la pop allemande puis l'immense «Music» de John Miles. Avant que, enfin, ce soit aux papis californiens de débarquer. Et les septuagénaires ont toujours la pêche. Ils proposent un final époustouflant au court duquel ils enchainent des tubes comme «Rhonda», «Get around» ou «Kokomo». De quoi faire bouger le public avant un grand bouquet final lors duquel tous les artistes reviennent sur scène et reprennent le plus gros tube des Beach Boys, «Good Vibrations». Un titre qui résume bien la soirée.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Skerzo le 01.12.2015 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    super cool... mais les 2 parkings coque fermés... c'était assez infernal..

Les derniers commentaires

  • Skerzo le 01.12.2015 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    super cool... mais les 2 parkings coque fermés... c'était assez infernal..

    • Pierre le 01.12.2015 15:15 Report dénoncer ce commentaire

      super spectacle