Concert au Luxembourg

24 novembre 2016 22:48; Act: 25.11.2016 09:23 Print

«Night of the Proms», un savoureux mélange

LUXEMBOURG - 4 000 personnes ont participé à à la rencontre entre le classique et la pop, à la Coque, ce jeudi soir.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Il ne leur a pas fallu longtemps pour chauffer la Coque. Les 75 musiciens de l'orchestre Il Novecento ont introduit de manière magistrale la «Night of the Proms» avec un concerto d'instruments à corde directement inspiré de la musique celtique. Ou quand la discipline d'une troupe symphonique rencontre la fougue de la pop-rock.

Symbole de ce savoureux mélange, la prestation de Natasha Bedingfield a fait l'unanimité, entre prouesses vocales, excentricité et énergie gospel. Tout le résumé d'une soirée haute en couleur où les artistes solos se relaient les uns après les autres entre deux instants de musique classique et de prestations de choristes.

Simple Minds en forme d'apothéose

Une alchimie à laquelle Ronan Keating a contribué de belle manière. D'une élégance époustouflante, l'ancien membre de Boyzone a bien vieilli depuis ses années boysband. Une déclaration pleine d'amitié pour le Luxembourg et une interprétation splendide de «If tomorrow never comes» et le tour est joué!

Après la pause, retour au classique avec les solistes de Time For Three. En bons génies du violon et de la contrebasse, les Américains ont fait fort en réinterprétant à leur façon «I want you back» de Michael Jackson.

Les têtes d'affiches de la soirée reviennent les uns après les autres pour le plus grand bonheur des 4 000 spectateurs, avant une dernière partie an apothéose avec Simple Minds. Les stars du jours se sont fait attendre, mais elles n'ont pas déçu, comme en témoigne cette version symphonique du puissant «Waterfront».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nightly fever le 25.11.2016 19:26 Report dénoncer ce commentaire

    oui tout à fait d'accord, l'année dernière, le présentateur avait la courtoisie de traduire dans l'une des langues officielles du pays....Certes les luxembourgeois y étaient majoritaires mais beaucoup de francophones ont aussi payé cher pour assister à ce spectacle, il eut été bon de traduire un minimum pour eux....

  • Heyden Guy le 25.11.2016 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique soirée ,comme d habitude,présentateur très sympathique,petit bémol...soirée présentée uniquement en Luxembourgeois...

Les derniers commentaires

  • Nightly fever le 25.11.2016 19:26 Report dénoncer ce commentaire

    oui tout à fait d'accord, l'année dernière, le présentateur avait la courtoisie de traduire dans l'une des langues officielles du pays....Certes les luxembourgeois y étaient majoritaires mais beaucoup de francophones ont aussi payé cher pour assister à ce spectacle, il eut été bon de traduire un minimum pour eux....

  • Heyden Guy le 25.11.2016 12:21 Report dénoncer ce commentaire

    Magnifique soirée ,comme d habitude,présentateur très sympathique,petit bémol...soirée présentée uniquement en Luxembourgeois...