Carnet noir

24 avril 2016 13:44; Act: 24.04.2016 16:40 Print

Papa Wemba décède après un malaise sur scène

Le chanteur congolais, 66 ans, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche après un malaise survenu sur scène à Abidjan où il participait au Festival des musiques urbaines d'Anoumabo.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Papa Wemba «est mort dans la nuit», a déclaré Salif Traoré, dit A'Salfo, le leader du groupe ivoirien Magic System, promoteur du Femua (Festival des musiques urbaines d'Anoumabo). Son décès est survenu 20 minutes après qu'il eut chanté trois morceaux de son riche répertoire.

Roi de la rumba congolaise, fou de mode et de beaux vêtements, Papa Wemba était depuis plus de 40 ans un des chanteurs africains les plus populaires. Voix haut perchée et personnalité flamboyante, le «rossignol» Papa Wemba était une des grandes figures de la rumba congolaise et le prince de la SAPE (Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes), mouvement dont il a été l'un des initiateurs au Zaïre dans les années 70 et qui se caractérise par les plus grandes audaces vestimentaires.

Renommée internationale

Né Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba le 14 juin 1949 dans la région du fleuve Kasaï (sud du Congo belge), Papa Wemba tenait sa passion du chant de sa mère, une «pleureuse» qu'il accompagne aux veillées funèbres alors que son père préférerait le voir devenir avocat plutôt que musicien. Après des débuts dans des chorales religieuses, où il forge sa voix haute, très caractéristique, il arrive à Kinshasa à la fin des années 60 où, il a été influencé par la culture anglo-saxonne.

Dans les années 80, avec l'émergence de la «world music», les producteurs européens s'intéressent à lui. Ses séjours en France sont de plus en plus fréquents. Au Zaïre, sa musique est un exutoire pour la jeunesse, même s'il refuse de jouer tout rôle politique. Papa Wemba s'installe en France en 1986 alors que sa renommée touche même le Japon, emballé par ce dandy africain qui s'habille chez les grands couturiers.

Au début des années 90, il se lie avec Peter Gabriel (ex-chanteur de Genesis, qui a lancé son label RealWorld), dont il assure les premières parties. Papa Wemba sort trois disques sur le label RealWorld, élaborés pour le public occidental, alors que, parallèlement, il publie d'autres oeuvres plus ciblées sur la communauté africaine.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nana le 24.04.2016 23:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est tellement triste une icône de la musique de congolaise, j'arrive pas à y croire mais il nous laisse pleins de bons souvenirs mon pays le Congo vient de perdre une fois de plus une étoile RIP

Les derniers commentaires

  • nana le 24.04.2016 23:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est tellement triste une icône de la musique de congolaise, j'arrive pas à y croire mais il nous laisse pleins de bons souvenirs mon pays le Congo vient de perdre une fois de plus une étoile RIP