Règlement de compte

25 mai 2019 12:39; Act: 25.05.2019 13:06 Print

Quand une star du rap se réjouit du départ de May

Tyler, the Creator s'est moqué du départ de la Première ministre britannique Theresa May, qu'il tient pour responsable de ses difficultés à entrer sur le territoire britannique.

storybild

Tyler, the Creator pense pouvoir revenir tranquillement en Grande-Bretagne. (photo: AFP/Angela Weiss)

Sur ce sujet
Une faute?

Si la démission de Theresa May n'a «procuré aucune joie» à Jean-Claude Juncker, d'autres ne se sont pas cachés pour manifester leur enthousiasme. Pourtant peu concerné par le débat sur le Brexit, le rappeur Tyler, The Creator y est également allé de son petit commentaire moqueur.

Pas le bienvenu en Grande-Bretagne depuis 2015 et une lettre des autorités britanniques qui ont mis en avant ses paroles «haineuses qui encouragent l’intolérance envers les homosexuels et qui pourraient inciter certains à commettre des acres terroristes» (rien que ça!), l'artiste américain avait mis en avant l'inflexibilité de la Première ministre arrivée au pouvoir en 2016.

« Theresa est partie, je suis de retour »

De l’histoire ancienne pour Tyler, qui va pouvoir faire son retour en Grande-Bretagne. «Theresa est partie, je suis de retour», a-t-il résumé en quelques mots sur Twitter avec le second degré qu'on lui connaît.

En réalité, Tyler, the Ceator n'a pas attendu le départ de la dirigeante conservatrice pour profiter des douceurs britanniques. C'est en effet à Londres qu'il est venu promouvoir son album «IGOR» sorti la semaine dernière. Provocation diront les uns, joli pied de nez répondront les autres.

(th/L'essentiel)