Justice

27 septembre 2021 21:30; Act: 28.09.2021 09:02 Print

R. Kelly reconnu coupable de crimes sexuels

La star américaine déchue du R&B, Robert Kelly, a été reconnue coupable lundi, par un tribunal de New York, d'une série de crimes sexuels.

storybild

R. Kelly risque la prison à vie.

Sur ce sujet
Une faute?

R. Kelly a été reconnu coupable d'avoir dirigé pendant des années un «système» d'exploitation sexuelle de jeunes femmes, dont des mineures.

Le chanteur de 54 ans, connu pour son tube mondial «I Believe I Can Fly», a également été reconnu coupable par le jury du tribunal fédéral de Brooklyn du crime de «trafic sexuel». R. Kelly était jugé depuis plus d'un mois notamment pour extorsion, exploitation sexuelle de mineur, enlèvement, corruption et travail forcé, sur une période allant de 1994 à 2018.

L'ex étoile afro-américaine du R&B, portant veste et cravate, n'a pas manifesté d'émotion particulière à l'énoncé de sa culpabilité. Masqué, il s'est contenté de baisser la tête et de fermer les yeux. L'un de ses avocats, Deveraux Cannick, a déclaré à la presse qu'ils étaient «déçus du verdict» et qu'ils envisageaient de faire appel.

La prison à vie?

Comme c'est très souvent le cas dans la procédure pénale aux États-Unis, la condamnation à une peine de prison sera rendue bien plus tard, en l'occurrence le 4 mai 2022 pour R. Kelly, déjà en détention provisoire. Il risque la prison à vie.

Durant les six semaines de procès à Brooklyn - dans une relative indifférence des grands médias américains - neuf femmes et deux hommes ont déclaré à la barre que R. Kelly avait abusé d'eux sexuellement, décrivant des viols, des prises de drogues forcées, des situations d'emprisonnement ou encore des faits de pédopornographie.

Robert Sylvester Kelly est accusé d'avoir perpétré ces crimes en toute impunité, profitant de sa notoriété. Il a toujours nié les faits.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • enfin le 28.09.2021 05:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore un qui se croyait au dessus des autres... il en reste encore beaucoup hélas...

  • john le 28.09.2021 10:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une belle petite cage pour méditer

  • Ben-J le 28.09.2021 09:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut séparer l’homme de l’artiste, il ne faut pas nier les doux moments que sa discographie nous a donnée

Les derniers commentaires

  • Ben-J le 28.09.2021 16:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il va être reçu à l’Élysée comme Roman, ne vous en déplaise

  • Révolté le 28.09.2021 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maintenant il va donner des concerts en tôle pour ses amis de cellule , en attendant sa libération.

    • Misus Etmisis le 28.09.2021 16:27 Report dénoncer ce commentaire

      pas sûr qu'on lui octroie ce luxe en prison surtout pour ce genre de condamnation

  • dav le 28.09.2021 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ses chansons doivent être banni du système musicale honte à lui

    • Hein le 28.09.2021 16:59 Report dénoncer ce commentaire

      C'est quoi ce système musical??

  • Mais-salomon-vous-etes....? le 28.09.2021 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça va être dur pour 'fly' même si t'y crois mon gars

  • john le 28.09.2021 10:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une belle petite cage pour méditer