Interview

23 novembre 2018 10:00; Act: 23.11.2018 10:15 Print

Typh Barrow: «J'ai été biberonnée à la soul»

ESCH-SUR-ALZETTE - La jeune chanteuse, dont le premier album s'est classé en tête des charts belges à sa sortie, est en concert à la KuFa, vendredi. Rencontre.

Sur ce sujet
Une faute?

«L’essentiel»: Ce qui nous a frappé la première fois qu’on vous a écoutée, c’est votre voix. Quand avez-vous eu conscience de sa singularité?

Typh Barrow: Je crois que je n’en ai jamais vraiment pris conscience. En fait, je ne me suis jamais laissé le choix, c’est une vocation. Je ne me suis pas démontée, il y avait un besoin de m’exprimer.

Avez-vous baigné dans la musique?

Mon père est le grand mélomane de la famille, il nous a éduqué l’oreille avec ses vinyles que j’ai beaucoup écoutés. La découverte de Stevie Wonder a été un véritable choc. J’ai été biberonnée à la soul, même si j’ai une éducation musicale plurielle, du jazz au blues.

Comment s’est passée la collaboration avec Dimitri Tikovoi et François Leboutte pour «Raw»?

François, mon manager et producteur, a fait toute la direction artistique de l’album. On a défini ensemble la matière première de ce disque, pour qu’il soit très organique, comme la soul des sixties. Nous sommes allés enregistrer à Abbey Road, dans les conditions de l’époque, sur des instruments et micros vintage. Dimitri a travaillé avec Placebo, Feist, Moby. Il ressemble à Kurt Cobain, et quand je l’ai rencontré, je me suis demandé si ça allait accrocher. Il m’a mise à l’aise en me sortant de ma zone de confort. Puis nous l’avons finalisé à Bruxelles.

L’album a su trouver son public, puisqu’il s’est classé premier dès janvier en Belgique.

C’était fou! On a mis du temps à faire cet album, et on s’est dit qu’on ne voulait pas chercher à faire un truc tendance. Et que ça plaise, c’est le bonheur.

Vous reprenez «Quand on n’a que l’amour» de Jacques Brel sur scène. Comment fait-on pour s’attaquer à un tel monument?

C’est une des premières fois où je chantais en français, et on avait fait un hommage à Brel à Bruxelles. J’ai interprété cette reprise avec Maurane, qui est partie le lendemain. Mais je reprends très souvent ce morceau sur scène.

(Recueuilli par Cédric Botzung)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • DarkAngel le 23.11.2018 21:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle voix! J’adore ! Trop tard pour la voir dommage pour moi!

  • Gérard le 23.11.2018 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    Une perle dans le paysage musical.

Les derniers commentaires

  • DarkAngel le 23.11.2018 21:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle voix! J’adore ! Trop tard pour la voir dommage pour moi!

  • Gérard le 23.11.2018 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    Une perle dans le paysage musical.