Concert à New York

26 juillet 2017 15:15; Act: 26.07.2017 15:43 Print

Un dress code imposé aux fans d'Arcade Fire

Les spectateurs invités au lancement de l'album du groupe canadien «Everything now», à New York, se sont vu imposer un code vestimentaire très strict.

storybild

Arcade Fire ont joué à la Rockhal, le 8 juillet dernier. (photo: Joaquim Valente)

Sur ce sujet

Lorsque les heureux vainqueurs d'un concours ont reçu leurs billets pour le show d'Arcade Fire au Grand Prospect Hall, le jeudi 27 juillet 2017, ils ont découvert des «instructions importantes» qui les ont fait bondir. Celles-ci leur indiquaient: «Notre code vestimentaire est "hip & trendy". Veuillez ne pas porter des shorts, de grands logos, des tongs, des débardeurs, des casquettes de baseball, des vêtements blancs ou rouges. Nous nous réservons le droit de refuser l'entrée à toute personne habillée de manière inappropriée».

Ces restrictions vestimentaires, dévoilée par www.brooklynvegan.com, ont rapidement fait le tour de la Toile et fait grincer beaucoup de dents. Tant est si bien qu'Arcade Fire a réagi en tweetant à ses fans: «Portez tout ce que vous voulez». Et a ajouté avec humour: «Si le dress code est chic et branché, les membres du groupe ne seront pas autorisés à passer la porte».

Win Butler, chanteur d'Arcade Fire, a pour sa part indiqué que son groupe n'avait rien à voir avec cette histoire de dress code, rejetant la faute sur Apple qui diffusera le concert en livestreaming. La firme américaine a aussitôt démenti avoir demandé quoi que ce soit... Pour l'heure, l'énigme «hip & trendy» n'a pas encore été résolue.

(L'essentiel/jde)