En Suisse

18 décembre 2017 13:11; Act: 18.12.2017 13:17 Print

Une affiche du groupe Shaka Ponk est censurée

Le groupe de rock français ne pourra pas promouvoir sa tournée prévue dans certaines communes de Suisse, à cause d'une affiche controversée.

storybild

Le visuel incriminé figure sur la pochette du nouvel album du groupe français Shaka Ponk. (photo: Facebook/Shaka Ponk)

Sur ce sujet

«Raciste», «limite pédophile»: les critiques à l'encontre du visuel du dernier album de Shaka Ponk sont virulentes. Il représente une femme aux traits juvéniles, embrassant sensuellement un singe. Reproduit sur l'affiche annonçant un concert prochain à l'Arena, il a conduit plusieurs communes autour de Genève à censurer le poster, révèle la «Tribune de Genève».

La Société générale d'affichage (SGA) a mené un sondage parmi soixante municipalités. La moitié a refusé le poster dans ses rues. Comme le rappelle le quotidien, la censure ne frappe que rarement la publicité d'une telle manière en Suisse, à l'exception du salon érotique Venusia.

À côté d'une école

La maire d'Onex, Carole-Anne Kast, a révélé qu'«un habitant s'est plaint qu'une telle image soit visible à côté d'une école». Les magistrats ont alors exprimé leurs réticences à la SGA et attendent de voir si les affiches seront retirées.

Pour la SGA, «dans le monde de l'art, les éléments provocateurs font partie intégrante des affiches des créateurs». Pour le groupe, il s'agit simplement de représenter, par ce baiser controversé, la réconciliation entre l'humain et la nature.

(L'essentiel/lfe)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mikolas le 18.12.2017 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    5 ans de blanchiment d'argent pour le 3eme Reich, ça va. Mais une affiche avec une black et un singe, ça choque bien sûr!

  • Hanssy le 18.12.2017 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    Créativité, liberté d'expression...quand ce n'est pas une minorité qui râle pour une raison ou une autre ce sont les gens qui n'ont rien à faire de leur journée qui s'y mettent...lâchez nous !

  • Phylisse le 18.12.2017 18:05 Report dénoncer ce commentaire

    Ce groupe d'artistes qui excellent dans de nombreux domaines sont censurés (musique, dessin, modélisation..) alors leurs fils de 10 ans écoutent probablement du rap aux lyrics violentes que je n'ai même pas le droit de copier-coller dans ce poste. :)

Les derniers commentaires

  • Ricolo le 19.12.2017 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une polémique pour rien...

  • Dudule le 19.12.2017 07:46 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui n'est pas dit c'est que le singe est leur mascotte depuis le début du groupe et que les titre de leur album est "evol" comme l'évolution du singe vers l'Homme ce qui donne à l'envers "love" l'amour...

  • artiste le 18.12.2017 20:15 Report dénoncer ce commentaire

    ils s'attendaient à quoi franchement....et l'art a des limites, le mauvais gout ce n'est pas de l'art

  • Grand Maître le 18.12.2017 20:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bon, suis tolérant mais un peu lourd.Ok pour une pochette mais en affichage, c'est du lourd. ..

  • roxy le 18.12.2017 19:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n’ont qu’as mettre un homme à la pjace d’une femme ces provocateur commencent vraiment à ... il n’y as plus de censure mais des fois je me demande on ne peux pas exagérer dans tous au nom de sois disant art