Film luxembourgeois

18 janvier 2017 09:00; Act: 18.01.2017 11:29 Print

«Rusty Boys», un film drôle et «avec des vieux»

LUXEMBOURG - Avec «Rusty Boys», Andy Bausch signe un film à la fois drôle et très humain. Le cinéaste luxembourgeois en a parlé à «L'essentiel».

  • par e-mail
Sur ce sujet

L’essentiel: Sept ans après «Trouble No More», vous revenez à la fiction. Cela vous manquait-il?

Andy Bausch: Oui. Ce n’est pas que je ne voulais pas, c’est juste que faire un film de fiction est plus ambitieux. Cela coûte toujours plus cher. «Rusty Boys» est un film modeste et mon producteur m’avait encouragé à faire une comédie. J’ai pensé à la seule personne avec laquelle je puisse écrire, Frank Feitler, avec qui nous avons travaillé sur le scénario.

Comment est venue l’idée?

J’avais présenté cette idée il y a quelques années, mais cela ne s’était pas fait. Mais lorsque j’aime des personnages ou des situations, je les conserve toujours dans un tiroir et les ressors pour d’autres scénarios.

Les seniors sont rarement au cœur des films. Vouliez-vous changer cela?

C’est vrai que je n’ai pas le souvenir que quelqu’un propose un film avec des vieux. J’ai été charmé par l’idée de donner de beaux rôles à des seniors, habituellement réduits à jouer les grands-parents. C’est un bel hommage.

Vous abordez aussi les rapports entre les gens dans nos sociétés.

Les gens peuvent se demander si le film est pour eux. Il y a des seniors, mais aussi leurs enfants et petits-enfants. Chaque génération se retrouve dans ce film, ou y voit ses parents ou grands-parents. Je raconte ce que je vis, le Luxembourg. Et je pense que pour faire quelque chose d’universel, il faut raconter ce que l’on connaît.

Le casting s’est-il imposé comme une évidence?

Oui, c’est un film de famille. On aime travailler ensemble et il n’y a pas beaucoup d’acteurs de cette génération. Et ce n’est pas «Le club des chômeurs en retraite». Le film est plus émouvant et chaleureux.

  • «Rusty Boys». D’Andy Bausch. Avec André Jung, Marco Lorenzini, Pol Greisch, Fernand Fox. Sortie le 25 janvier.

(Propos recueillis par Cédric Botzung)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gilles le 18.01.2017 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    On connaissait déjà les vieux de la vieille.

  • masterpetz le 30.01.2017 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    Ce film est touts simplement g-é-n-i-a-l !!! Onbedingt kucke goen ! Merci Andy !!!

  • Ambassade de TontonBeberie le 19.01.2017 01:14 Report dénoncer ce commentaire

    Ben moi je trouve cela plutôt sympa ... cela change des bazars commerciaux made in Chinollywood

Les derniers commentaires

  • masterpetz le 30.01.2017 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    Ce film est touts simplement g-é-n-i-a-l !!! Onbedingt kucke goen ! Merci Andy !!!

  • Ambassade de TontonBeberie le 19.01.2017 01:14 Report dénoncer ce commentaire

    Ben moi je trouve cela plutôt sympa ... cela change des bazars commerciaux made in Chinollywood

  • Surfer le 18.01.2017 20:45 Report dénoncer ce commentaire

    Mais comment fait-il pour trouver des personnes prêtes à financer ses films ???

  • Gilles le 18.01.2017 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    On connaissait déjà les vieux de la vieille.