Japon

30 janvier 2019 10:30; Act: 30.01.2019 11:50 Print

Après la K-​​pop, la J-​​pop va conquérir le monde

L'explosion de la K-pop à l'international a donné des idées à deux géants de la musique au Japon.

storybild

Le girls band Twice, cinq millions d'albums vendus, a été formé de toutes pièces par JYP en 2015. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

JYP Entertainment et Sony Music ont annoncé qu'ils allaient s'associer pour créer un groupe de J-pop. Les auditions pour le Girls Group Project, nom évidemment provisoire, se dérouleront l'été 2019. L'objectif de la collaboration entre un des trois plus grands labels ­coréens et la major est de «former des talents et les produire dans les pays étrangers». Selon le boss de JYP, cette formation «sera semblable à Twice, mais composée uniquement de chanteuses japonaises».

Ce n'est pas un hasard si le label et Sony joignent leurs forces. Portée par des combos sud-coréens comme BTS et Twice, la pop venue d'Asie a une cote grandissante auprès du jeune public tout autour du globe. BTS est nommé aux prochains Grammy Awards et c'est le premier groupe de K-pop à être entré dans les charts britanniques. Twice a totalisé 10 millions de vues de «Yes or Yes» sur YouTube en six petites heures.

Miser sur le succès de la J-pop est un pari sur l'avenir déjà pris par d'autres. Le célèbre festival Coachella en Californie accueillera en avril 2019, pour la première fois de son histoire, un groupe de ce style, Perfume. Les sites de streaming, Spotify en tête de liste, font quant à eux le forcing comme jamais pour convaincre les artistes japonais de proposer leurs morceaux sur les plateformes. Ce qui n'est pas gagné puisque dans l'empire du Soleil levant, les ventes physiques se portent encore très bien et rapportent toujours énormément d'argent.

(L'essentiel/jde)