Musique

17 octobre 2019 21:19; Act: 18.10.2019 10:38 Print

L'opération à cœur ouvert en musique de Mika

Avec le très personnel album «My Name Is Michael Holbrook», le chanteur revient en force après une longue absence.

Sur ce sujet
Une faute?

Le chanteur américano-libanais semblait n'avoir jamais quitté le monde de la musique. Merci à ses six saisons dans «The Voice» sur TF1. Reste que Mika n'avait plus sorti de nouveaux titres depuis «No Place in Heaven», sorti en 2015. C'est dire si «My Name is Michael Holbrook», son nom au civil, était attendu des fans, qui pourront entendre l'artiste s'y livrer comme jamais.

«J'ai perdu quatre personnes durant l'écriture de cet album, et ma mère est tombée malade (NDLR: elle a une tumeur au cerveau). Avant, je cachais ce genre de choses. Par pudeur. Je croyais – à tort – que les gens bien éduqués ne s'épanchent pas sur ce qu'ils traversent», a expliqué Mika, 36 ans, au site 7sur7.

«J'ai été très triste»

On entend d'ailleurs sa maman sur «Tiny Love Reprise», qui clôt l'album: «J'aime la fragilité de sa voix, son intonation imparfaite et ce vibrato large. Elle m'a dit un truc très dur: «Si tu parles de moi avec tristesse, je ne te pardonnerai jamais». Mes chansons sont douces, mais je ne suis pas dans le pathos, c'est un album joyeux». Joyeux, le disque l'est à coup sûr, même si Mika a «beaucoup pleuré» pendant qu'il le concevait: «J'ai été très triste. Des choses avaient besoin de sortir pour revenir à des trucs plus colorés. J'ai arrêté d'être dans le contrôle, de chercher à tout prix à créer la mélodie qui plaise aux gens. J'ai lâché prise».

L'homme a également écrit «Paloma», en hommage à sa sœur malade qui a failli perdre la vie lors d'un accident, en 2010. En revanche, pas de trace de son papa: «Notre relation a toujours été délicatement complexe. Nous n'avons jamais été en conflit, mais il y a eu une forme de distance. Il a toujours été présent. Je le respecte énormément». 

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jérôme le 18.10.2019 01:32 Report dénoncer ce commentaire

    Il est magnifique en concert, plein d'énergie positive, c'est clair qu'il aime le public et il parle si bien français, en plus mon copain et moi on le trouve très sexy.

Les derniers commentaires

  • Jérôme le 18.10.2019 01:32 Report dénoncer ce commentaire

    Il est magnifique en concert, plein d'énergie positive, c'est clair qu'il aime le public et il parle si bien français, en plus mon copain et moi on le trouve très sexy.