En France

17 septembre 2020 19:35; Act: 18.09.2020 11:28 Print

Sexion d’Assaut fait son retour sur scène

Le groupe emmené par Gims et Black M va mettre fin à plusieurs années de pause. Il remontera sur scène en 2021.

storybild

Sexion d’Assaut avec Black M (3e à g.) et Gims (milieu au fond) a connu le succès grâce à ses tubes tels que «Désolé». (photo: Fifou)

Sur ce sujet
Une faute?

C’est une petite bombe que le patron de la Défense Arena à Paris a lâché, probablement sans faire exprès, dans une interview sur RMC Sport. Selon le Français, Sexion d’Assaut viendra jouer dans sa salle en janvier 2021.

«On a remboursé ou replacé 450 000 places à cause de la pandémie. On n’a aucun artiste, j’espère que ce sera pour l’année prochaine. Un concert est programmé pour fin janvier, il s’agit de Sexion d’Assaut, la reformation du groupe avec Gims», a dit Jacky Lorenzetti. Il n’en fallait pas plus pour que les sites consacrés au hip-hop reprennent la nouvelle et que les fans s’enflamment.

Mouv.fr rappelle que le groupe emmené par Gims et Black M «alimente depuis longtemps le mystère autour du grand «Retour des Rois», un prochain album très attendu. D’ailleurs en mars 2020, Gims avait dit lors d’un direct sur Instagram que ce disque était pratiquement prêt et que la formation était en négociation pour savoir quand et avec quel label le sortir.

(L'essentiel/fec)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • McMurphy le 18.09.2020 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    A l'heure ou l'on vient d'accuser le rappeur Freeze Corleone pour des ^paroles antisemites ,j'ai l'impression que tous le monde a oublié ce qu'etaient vraiment les Sections d'assauts (SA) ou Sturmabteilung ..qui sont ensuite devenu les SS.

Les derniers commentaires

  • McMurphy le 18.09.2020 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    A l'heure ou l'on vient d'accuser le rappeur Freeze Corleone pour des ^paroles antisemites ,j'ai l'impression que tous le monde a oublié ce qu'etaient vraiment les Sections d'assauts (SA) ou Sturmabteilung ..qui sont ensuite devenu les SS.

    • @McMurphy le 18.09.2020 16:04 Report dénoncer ce commentaire

      Il va falloir rouvrir vos livres d'Histoire ! En 1934 les chefs de la SA sont assassinés par les SS lors de la "Nuit des longs couteaux"... Les SA et les SS étaient des organisations nazies concurrentes, pas une évolution d'une vers l'autre !

    • McMurphy le 18.09.2020 20:09 Report dénoncer ce commentaire

      La nuit des longs couteaux a éliminée uniquement les dirigeants des SA, la majorité des simple soldats SA ont vite fait de s'engager avec les SS. Merci pour la leçon, je te renvoi moi aussi a tes livres d'histoires