Musique

24 mai 2019 11:00; Act: 24.05.2019 11:11 Print

«Trois de mes albums favoris sur scène»

BELVAL - L'ex guitariste de Genesis poursuit une prolifique carrière en solo. «L'essentiel» a pu l'interviewer avant son concert à la Rockhal, ce dimanche soir.

storybild

«L'inspiration vient des cultures que je découvre, des livres que je lis». (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«L’essentiel»: Votre 25e album solo est paru en janvier. Où trouvez-vous l’inspiration?

Steve Hackett: Je suis dans la musique depuis que j’ai 2 ans. Cela vient de ma famille, mon père était passionné de musique. Avec mon épouse, nous voyageons beaucoup, et l’inspiration vient des cultures que je découvre, des livres que je lis. Tout peut m’inspirer.

Votre guitare semble d’ailleurs voyager à travers le monde.

Oui, nous travaillons avec des musiciens du monde entier, et en particulier sur ce dernier album. Des gens originaires d’Azerbaïdjan, d’Inde, autant que du Royaume-Uni, de Suède ou des États-Unis. J’essaye de faire une musique ouverte, internationale et globale.

«At the Edge of Light» est un vrai voyage. Est-ce important pour vous de proposer une nouvelle expérience à chaque disque?

Oui, c’est un voyage et aussi une façon d’envisager la musique différemment, de la faire autrement. Nous sommes allés en Éthiopie, où nous avons rencontré des gens, découvert des instruments et des coutumes. C’était extraordinaire, nous sommes revenus avec des idées, des films. Tout cela fait partie de ce que je propose.

Vous avez de nouveau travaillé avec Roger King et Benedict Fenner. L’équipe idéale?

Ce sont des gars très intelligents, deux ingénieurs très qualifiés. Ils ne sont pas seulement investis dans l’aspect technique de la musique, ils ont étudié la musique. J’adore travailler avec eux.

Le nouveau show célèbre aussi l’album «Selling England By The Pound» et le 40e anniversaire de votre album solo «Spectral Mornings». Comment les combinez-vous?

Cela demande beaucoup de répétitions, car nous voulons englober le passé comme le présent. Pour moi, il y a une vraie continuité. Mais j’ai des musiciens extraordinaires avec moi, la nouvelle section rythmique est composée de virtuoses. C’est un bonheur de les écouter jouer, je n’ai jamais entendu ça.

L’aspect visuel est important chez vous. Comment avez-vous travaillé la nouvelle scénographie?

Nous proposons un excellent light show. Nous avons un super designer pour l’éclairage, avec qui j’interagis chaque soir. Et le show évolue sans cesse, nous ne proposons pas deux fois le même.

Comment se déroule la tournée jusqu’ici?

C’est fantastique, une des meilleures que j’ai pu faire jusqu’à présent. Où nous célébrons trois de mes albums favoris. D'ailleurs, «Selling England By The Pound» est un de mes disques préférés de Genesis.

Steve Hackett Dimanche, 20h, à la Rockhal, à Esch-Belval. Entrée: 39/43 euros.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.