En France

10 mai 2020 13:05; Act: 11.05.2020 19:00 Print

Une reprise difficile pour les tournages de films

Avec le déconfinement, le cinéma s'apprête à reprendre progressivement le chemin des tournages, mais reste confronté à d'épineuses questions.

storybild

Une quarantaine de tournages ont dû être interrompus par le confinement. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Régler le problème des assurances, adapter les conditions de travail ou trouver des solutions pour certaines scènes: avec le déconfinement, le cinéma s'apprête à reprendre progressivement, mais reste confronté à d'épineuses questions.

«Si on reprenait le tournage cet été, ça va. Si c'est encore repoussé, ça risque de poser un problème», raconte le réalisateur Arnaud Malherbe, dont le premier long métrage, «Ogre» avec Ana Girardot, a été «arrêté en plein vol» mi-mars. «L'un de mes soucis, c'est que mon personnage principal est un enfant. Je ne veux pas trop qu'il grandisse», explique le cinéaste.

Décor abandonné

Comme le sien, une quarantaine de tournages ont dû être interrompus par le confinement, détaille Olivier Zegna Rata, délégué général du Syndicat des producteurs indépendants (SPI).

C'est le cas d'«Adieu monsieur Haffmann» de Fred Cavayé, qui se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale, dont les décors ont été abandonnés en plein XVIIIe arrondissement de Paris. Ou d'«Eiffel» de Martin Bourboulon avec Romain Duris, film à gros budget (22 millions d'euros) sur fond de construction de la Tour Eiffel.

Distance entre les figurants

Les regards se tournent notamment vers l'été, saison où se déroulent deux tiers des tournages, alors que celui de la superproduction «Astérix et Obélix: l'empire du milieu», prévu le 15 juin, a été reporté à mars 2021. «Si on ne tourne pas cet été, on va perdre un an de production ou pas loin», estime Valérie Lépine-Karnik, déléguée générale de l'Union des producteurs de cinéma (UPC).

Bonne nouvelle, la ville de Paris a annoncé que les tournages pourraient reprendre dès le 11 mai, sous des conditions strictes: pas plus de 50 personnes simultanément sur le plateau, ou interdiction des barnums sur la voie publique.

«On va mettre pas mal de choses en place pour que les gens puissent travailler dans les meilleures conditions», explique François Hamel, directeur de production d'«Eiffel», pour lequel il reste quinze jours de tournage.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bonsens le 10.05.2020 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cette année le César du meilleur film est attribué à “déconfiture” et le meilleur décor à “mes toilettes”!

  • Nico le 10.05.2020 13:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a pas besoin de films. Cette pandemie a elle seule est un filme qui va durer 18 mois.

  • Whalewhisperer le 11.05.2020 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    Certains films commencés en 2020, vont probablement être finis en 2021 quand les vaccins seront disponibles et les distancements plus nécessaires. Alors il y aura un phénomène jamais vu dans des films: les acteurs auront agé d'une année...

Les derniers commentaires

  • Emile Propola le 11.05.2020 17:37 Report dénoncer ce commentaire

    Que le cinéma disparaisse à tout jamais. Il est inutile, et n'apporte rien à l'Humanité. Pourquoi filmer et (re)projeter des histoires, alors que nous les vivons ou que nous pouvons vivre ces histoires réellement. C'est inutile. Psychose et zéro pointé. En même temps, "si tu attires ce à quoi tu penses", et bien ce n'est pas un hasard qu'avec tous les films catastrophes qui sont réalisés, on en vienne à ce virus et cette pandémie...et on est loin du pire. Profitez de l'écran géant de notre belle nature, jetez vos téléviseurs, fermez ces cinémas, et profitez de la vraie vie.

  • Whalewhisperer le 11.05.2020 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    Certains films commencés en 2020, vont probablement être finis en 2021 quand les vaccins seront disponibles et les distancements plus nécessaires. Alors il y aura un phénomène jamais vu dans des films: les acteurs auront agé d'une année...

  • Enrique le 11.05.2020 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    Neymar va pouvoir recommencer à jouer au football donc...

  • Yorge le 10.05.2020 13:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A part les aventures de Zorro, je ne vois pas ce qu'on pourrait tourner en respectant les consignes sanitaires.

    • @Yorge le 11.05.2020 10:50 Report dénoncer ce commentaire

      Moi, je vois bien la reprise d'une émission de télé avec Mireille Dumas.

  • Nico le 10.05.2020 13:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a pas besoin de films. Cette pandemie a elle seule est un filme qui va durer 18 mois.