Chanson

16 novembre 2019 13:49; Act: 16.11.2019 21:00 Print

Bernard Minet revient... avec un album metal!

Le chanteur des génériques de dessins animés des années 80/90 va sortir un nouvel album, dans lequel il reprend ses tubes d'autrefois en version metal.

Sur ce sujet
Une faute?

L'info, si on peut dire, semble étrange. Tellement qu'on croit à une blague, au premier abord. Mais c'est pourtant bien vrai. Bernard Minet se met au heavy metal, et sort un album qui reprend tous ses tubes en version bien plus rock qu'à l'époque de notre enfance.

«Son prochain album sort cet hiver chez Universal Music/AB1, et a été produit et enregistré par Brice Gauthier de Rise Of The Northstar. Retrouvez-y tous ses tubes en version metal», affirme un communiqué de la boîte de prod', cité par le média belge Classic 21.

«Bisounours» trash, «Juliette je t'aime» hard

Vous pourrez donc bientôt écouter (si vous en avez envie, on ne va pas vous obliger) des tubes comme «Les Chevaliers du Zodiaque», «Juliette je t'aime», «Bioman» ou encore «Les Bisounours», «Sailor Moon» et «Le Collège fou, fou, fou» en version heavy metal. De quoi susciter une certaine curiosité, tout de même...

Ce n'est pas la première fois que le chanteur vedette des Musclés, le groupe du Club Dorothée, qui a chanté de nombreux génériques de dessins animés dans les années 80/90 reprend ses tubes. Il en avait fait d'obscures versions jazz il y a quelques temps. Et il y a une dizaine d'années, il était déjà monté sur scène avec «Les Cowboys de l'enfer», un groupe de hard rock qui avait repris, déjà, le mythique générique des «Chevaliers du zodiaque»... Reste à savoir s'il se produira en concert au Luxembourg ou dans la Grande Région prochainement...

Si au-dessus, ça passe, là, on se demande un peu ce que ça va donner:

Et pour vous amuser chez vous:

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tartiflette le 16.11.2019 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas parce qu'il y a une guitare électrique que ça devient du metal... disons plutôt Hard FM.

  • Eureka le 16.11.2019 23:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellent !!!

  • big bang le 18.11.2019 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    Métalleux et nostalgiques du club dorothée ?? le vrai spectacle sera dans la salle !!

Les derniers commentaires

  • Anon le 18.11.2019 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il se produira ! Je l'ai vu sur l'affiche du Durbuy Rock festival e' avril avec son groupe, j'ai d'ailleurs été très surprise !

  • big bang le 18.11.2019 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    Métalleux et nostalgiques du club dorothée ?? le vrai spectacle sera dans la salle !!

  • Loupiotte le 18.11.2019 13:18 Report dénoncer ce commentaire

    Moitié homme, moitié robot, le plus valeureux des héros, biiiiioman, biiiioman ...

  • Frechdachs le 18.11.2019 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Parfois j'écoute encore quelques-uns des génériques, c'est tellement nostalgique, on se croirait jeune à nouveau. L'énergie de "Jayce et les conquérants de la lumière" et "Goldorak Go", ou encore les paroles de "Clémentine" et "Dis-moi Bioman" fonctionnent à mon avis assez bien de nos jours. J'espère que Bernard fait une petite tournée.

  • luluberlu le 17.11.2019 12:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je croyais que il était mort lui