«Canal+»

08 février 2017 10:27; Act: 08.02.2017 11:04 Print

La fin est proche pour le «Grand Journal»

Les audiences du talk-show de la chaîne cryptée seraient si faibles que l'émission animée par Victor Robert pourrait bien être déprogrammée d'ici peu.

storybild

Victor Robert présente le «Grand Journal» depuis septembre 2016. Il remplace Maïtena Biraben. (photo: Xlahache)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Il n'y a rien à faire: depuis le départ de Michel Denisot en 2013, le «Grand Journal» ne parvient pas à retrouver son aura d'antan. Depuis septembre 2016, c'est Victor Robert qui a récupéré la patate chaude, mais malgré tous ses efforts, l'animateur et son équipe n'intéressent plus beaucoup. Les audiences sont extrêmement basses, si bien que d'après Puremedias, Canal+ réfléchirait à déprogrammer le talk-show dès le mois de mars ou avril prochain. Canal+ travaillerait déjà sur d'autres émissions pour remplacer le «Grand Journal».

«Plus personne ne nous regarde, alors qu'on se défonce tous les jours. C'est peut-être mieux comme ça...», a confié un membre de l'équipe au site Internet qui rappelle que depuis le 2 janvier, l'émission rassemble en moyenne 124 000 curieux, soit 0,6% de parts de marché. À la même heure, Cyril Hanouna et son équipe de «Touche pas à mon poste» s'amusent devant plus de 1,5 million de téléspectateurs et Yann Barthès, avec «Quotidien» fait quasiment les mêmes scores.

À noter que Puremedias rapporte également que Marc-Antoine Le Bret, l'une des voix des «Guignols», quitte le programme parodique. À cause d'un emploi du temps trop chargé, mais aussi à cause du nouveau producteur, désigné par Vincent Bolloré, qui ne ferait pas assez souvent appel à ses services. Malgré la reprogrammation il y a plusieurs mois des «Guignols» en clair au sein du «Grand Journal», après un essai en crypté pas concluant, l'émission n'attire plus beaucoup de téléspectateurs.

(L'essentiel/mja)