Eurovision

13 mai 2018 00:59; Act: 14.05.2018 12:55 Print

Israël sacré avec un titre inspiré par #MeToo

La chanteuse israélienne Netta Barzilai a remporté la 63e édition de l'Eurovision avec sa chanson «Toy», inspirée par l'esprit du mouvement d'émancipation des femmes #MeToo.

op Däitsch
Sur ce sujet

Israël a remporté pour la quatrième fois de son histoire le concours de l'Eurovision grâce à une chanson inspirée par l'esprit du mouvement d'émancipation des femmes #MeToo, plébiscitée par des millions de téléspectateurs, à l'issue de la finale disputée samedi soir à Lisbonne. La chanson «Toy» était interprétée par la chanteuse israélienne de 25 ans, Netta Barzilai, située aux antipodes d'une typique diva télégénique en raison de son surpoids.

«Merci pour avoir accepté la différence et célébré la diversité», a réagi la chanteuse en pleurs, avant de lancer: «J'adore mon pays». Avec sa voix puissante, ses grimaces et ses mouvements imitant une poule sur fond de musique de danse emballante, elle a remporté le duel annoncé par les bookmakers qui l'opposait à la représentante de Chypre, la chanteuse grecque d'origine albanaise Eleni Foureira. Cette dernière proposait la chanson intitulée «Fuego», un morceau de pop sensuel au refrain accrocheur chanté en anglais qui lui a valu d'être comparée à Shakira ou Beyoncé.

Israël avait déjà remporté l'Eurovision à trois reprises, en 1978, 1979 et 1998. Netta Barzilai succède ainsi au chanteur portugais Salvador Sobral, vainqueur l'an dernier à Kiev, avec une ballade jazzy. Pourtant bien placé dans les classements des bookmakers, le duo français «Madame Monsieur» a finalement terminé 13e avec «Mercy», une composition de pop mélodieuse qui raconte le périple d'une enfant née sur un bateau de migrants. La dernière victoire française remonte à 1977, avec «L'Oiseau et l'Enfant» interprété par Marie Myriam.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gigi57 le 13.05.2018 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à quand l eurovision avec les pays africains et les asiatiques etc

  • Ben-J le 13.05.2018 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La concentration de ce qui se fait de pire en France est là, dans un programme intitulé « Concours Eurovision de la chanson ». Ce qui n’était avant qu’un radio-crochet bon enfant entre cultures traditionnelles s’est mué en propagande européiste éhontée. C’est à qui sera le plus anglo-saxon, le plus migrantophile, le plus féministe, le plus LGBTiste, le plus humaniste et bien sûr le plus sioniste !!!

  • Yves le 13.05.2018 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Une fois de plus on détourne des évènements artistiques pour des causes politiques (très discutables en plus). Ce n’est plus le concours de la chanson, ça devient le concours du plus « vertueux » suivant des critères dictés par des réseaux sociaux.

Les derniers commentaires

  • gigi57 le 13.05.2018 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à quand l eurovision avec les pays africains et les asiatiques etc

  • Luxboy1985 le 13.05.2018 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lol mais oui allé la posture de la victime... encore et toujours. Faudrait peut-être arrêter un peu et trouver une autre chanson. On peut très bien condamner la politique d’Israel sans etre antisémite!

  • Republique bananière le 13.05.2018 16:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On verra si l’année prochaine l’Eurovision sera à Tel Aviv ou à Jérusalem...

    • Quelle ville le 13.05.2018 19:30 Report dénoncer ce commentaire

      C'est probable que ce sera une grande ville, ou alors Eilat peu-être?

  • Hurra le 13.05.2018 15:57 Report dénoncer ce commentaire

    A l'image des deux Corées, Israël pourrait offrir à la Palestine d'organiser ce concours ensemble sous la parole: Plus fort que la politique!

    • Rcc4 le 13.05.2018 21:53 Report dénoncer ce commentaire

      Oui mais lorsque Israel rationne quotidienne l'eau et l'electricite que quelques heures par jour... ca devient difficile d'organiser un concours dans ces conditions

    • Jipé le 13.05.2018 22:17 Report dénoncer ce commentaire

      Le problème est que le Hamas ne veut pas la paix.

  • Ben-J le 13.05.2018 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La concentration de ce qui se fait de pire en France est là, dans un programme intitulé « Concours Eurovision de la chanson ». Ce qui n’était avant qu’un radio-crochet bon enfant entre cultures traditionnelles s’est mué en propagande européiste éhontée. C’est à qui sera le plus anglo-saxon, le plus migrantophile, le plus féministe, le plus LGBTiste, le plus humaniste et bien sûr le plus sioniste !!!

    • Yves le 13.05.2018 21:55 Report dénoncer ce commentaire

      En résumé le plus politiquement correct. L’aspect artistique devient très accessoire.