Acteur célèbre

10 juillet 2018 16:45; Act: 10.07.2018 17:16 Print

Baron Cohen va encore se moquer de Trump

Le célèbre trublion anglais («Ali G», «Borat» ou encore «Brüno») va sortir une série satirique dans laquelle le président américain est son bouc émissaire.

storybild

Le comédien britannique avait déjà tourné en ridicule le président américain dans l'un de ses films, en 2016. (photo: Frederick M. Brown)

Sur ce sujet

Sacha Baron Cohen n'a jamais eu peur de dépasser les limites du trash quand il incarne ses personnages déjantés. Que ce soit dans la peau de «Ali G», «Borat» ou encore «Brüno», le comédien britannique de 46 ans ose toutes les audaces au cinéma ou sur le petit écran. Pas étonnant qu'il s'apprête à sortir «le programme le plus dangereux de l'histoire de la télévision», comme l'annonce la chaîne américaine Showtime. Annoncé comme «un truc énorme», il s'agira d'une série satirique intitulée «Who is America?» (Qui est l'Amérique?), selon le site tvline.com.

De quels sujets Sacha parlera-t-il? De politique et principalement de Donald Trump, dont il va se moquer avec un plaisir non dissimulé. Le comique a d'ailleurs diffusé un teaser de son show sur Twitter (voir ci-dessous) où l'on voit le président américain à la Maison-Blanche lui faire publiquement des remontrances dans une vidéo, après avoir vu son film, «Grimsby: Agent trop spécial», sorti en 2016. Dans une scène du long métrage, on apprenait que Trump avait contracté le virus du sida. «Sacha Baron Cohen, j'aimerais qu'on te frappe tellement de fois au visage que tu finisses à l'hôpital. C'est scandaleux! Retourne à l'école et apprends à être drôle», lui avait-il balancé, hors de lui.

Il faut dire que l'inimitié entre les deux hommes ne date pas d'hier. En 2003, Sacha avait interviewé Trump, alors businessman, dans son émission «Da Ali G Show», diffusée sur Channel 4 et HBO. Agacé par les questions décalées de son interlocuteur, le sulfureux milliardaire avait rapidement interrompu l'entretien, avant de quitter les lieux. Les fans de Sacha sont donc impatients de découvrir le premier épisode de «Who is America?» qui sera diffusé le 15 juillet, sur Showtime. Le président de la chaîne, David Nevins, s'en félicite déjà. Selon lui, Sacha est «un humoriste de génie qui sait choquer avec audace et inventivité».

L'interview de Donal Trump dans le «Da Ali G Show», en 2003:

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ben-J le 11.07.2018 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sacha Baron Cohen ne parodie que les personnes que le monde se doit de détester. Pourquoi ne pas essayer avec d’autres? Abonder dans l’idée dominante n’est pas du tout réactionnaire!

  • torolkozo le 10.07.2018 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    L'humour de Sacha Baron Cohen est sans pitié et Trump ne va pas apprécier sans doute mais il devra s'y faire car dans les démocraties on peut parodier les dirigeants !!!

Les derniers commentaires

  • Ben-J le 11.07.2018 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sacha Baron Cohen ne parodie que les personnes que le monde se doit de détester. Pourquoi ne pas essayer avec d’autres? Abonder dans l’idée dominante n’est pas du tout réactionnaire!

  • torolkozo le 10.07.2018 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    L'humour de Sacha Baron Cohen est sans pitié et Trump ne va pas apprécier sans doute mais il devra s'y faire car dans les démocraties on peut parodier les dirigeants !!!

    • Simple evidence le 11.07.2018 06:53 Report dénoncer ce commentaire

      Mais est-ce encore une démocratie ? Pas si sûr avec les méthodes du Donald. C’est un beau test, ce truc.

    • Brigite Anderson le 11.07.2018 08:50 Report dénoncer ce commentaire

      On vera bien s'il y a ou non un accident.