«C8»

26 septembre 2017 09:14; Act: 26.09.2017 16:40 Print

Thierry Ardisson furieux contre le CSA

L'animateur ne comprend pas pourquoi le Conseil supérieur de l'audiovisuel a ouvert une instruction après une séquence diffusée dans son émission.

Sur ce sujet
Une faute?

Le geste déplacé de Laurent Baffie dans «Salut les terriens!», qui a tenté de relever la robe de Nolwenn Leroy, sera étudié de près par le CSA. Le gendarme du paysage audiovisuel français a précisé à TV Mag qu'il avait reçu une dizaine de signalements et qu'il ouvrait donc une instruction.

Thierry Ardisson, animateur du programme mis en cause, ne comprend pas la décision du Conseil. «Je trouve cela incroyable! C'est Orwell! On rêve! Si une association de lutte contre le monté de jupe m'attaque, très bien. Mais moi, le CSA, je ne reconnais pas cette juridiction intermédiaire», a-t-il déclaré au magazine, ajoutant que la manière dont fonctionne l'instance, sur des dénonciations, lui rappelait 1942, «époque où les Français avaient déjà une fâcheuse tendance à dénoncer».

Pas question pour le Français de se laisser dicter sa conduite. «Je fais ce que je veux! C'est une blague entre Laurent Baffie et Nolwenn Leroy qui sont par ailleurs très très potes», a-t-il conclu.

(L'essentiel/jfa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • antispeciste le 26.09.2017 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous voyez le mal là où il n'y en a pas. Ils sont amis et Nolwen connaît très bien l'humour décalé de Baffie. Les caresses de Nolwen sur la main de Baffie personne n'en parle pourtant le geste pourrait être perçu comme tout autant déplacé. Je respecte la femme certainement plus que la majorité des hommes et l'égalité entre les deux sexes est un idéal que nous nous devons d'atteindre, mais les ultra-feministes qui imaginent le mal partout et se vexent de tout, ça me gave aussi...

  • 57 le 26.09.2017 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    elle est irrésistible OK,mais c'est son corps non celui de baffi, cela s'appelle une agression. On voit la réaction de Mme Leroy mettre sa main et vite descendre sa jupe. Les femmes ne sont pas des objets, trop victimes d'agression avec une main au fesses, ou de sifflement nous sommes pas des chiens mais un être humain... Imaginez que se soit votre fille ou femme à la place

  • Etonné! le 26.09.2017 10:33 Report dénoncer ce commentaire

    A partir du moment où il n'y a pas eu de nudité ou de violence c'est à Nolwenn Leroy de décider ce qu'elle accepte ou pas comme blague et de dénonce ou non ce qui s'est passé.

Les derniers commentaires

  • gunter le 26.09.2017 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rose a raison j aimerais bien vous y voir a côté d une créature pareille

  • antispeciste le 26.09.2017 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous voyez le mal là où il n'y en a pas. Ils sont amis et Nolwen connaît très bien l'humour décalé de Baffie. Les caresses de Nolwen sur la main de Baffie personne n'en parle pourtant le geste pourrait être perçu comme tout autant déplacé. Je respecte la femme certainement plus que la majorité des hommes et l'égalité entre les deux sexes est un idéal que nous nous devons d'atteindre, mais les ultra-feministes qui imaginent le mal partout et se vexent de tout, ça me gave aussi...

  • 57 le 26.09.2017 16:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    elle est irrésistible OK,mais c'est son corps non celui de baffi, cela s'appelle une agression. On voit la réaction de Mme Leroy mettre sa main et vite descendre sa jupe. Les femmes ne sont pas des objets, trop victimes d'agression avec une main au fesses, ou de sifflement nous sommes pas des chiens mais un être humain... Imaginez que se soit votre fille ou femme à la place

    • Terry le 26.09.2017 23:59 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait d'accord, et en plus à la télé on ne doit pas se permettre de faire n'importe quoi.

    • cassepasles le 27.09.2017 08:50 Report dénoncer ce commentaire

      ça devient n'importe quoi, on est clairement dans l'humour tout le monde oublie le 2eme degré... pauvre monde Que le CSA s'occupe de secret story, les anges et compagnies, là il y de quoi faire

  • rose le 26.09.2017 12:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut dire aussi elle est irrésistible

  • Etonné! le 26.09.2017 10:33 Report dénoncer ce commentaire

    A partir du moment où il n'y a pas eu de nudité ou de violence c'est à Nolwenn Leroy de décider ce qu'elle accepte ou pas comme blague et de dénonce ou non ce qui s'est passé.

    • baffie mérite un baffe le 26.09.2017 13:53 Report dénoncer ce commentaire

      Comment vouliez-vous qu'elle réagisse devant un public? Elle a souri tout en repoussant sa main....cela signifiait clairement qu'elle n'était pas d'accord ou aurait-elle dû lui mettre un claque en pleine tronche?