«Maradona»

12 septembre 2018 08:24; Act: 12.09.2018 13:18 Print

Amazon présente la série à venir sur Maradona

Une série sera consacrée à l'ancien footballeur argentin, à une date encore inconnue. Le casting a été révélé par Amazon Prime Video.

storybild

La première image des acteurs sélectionnés. (photo: Amazon Prime Video)

Sur ce sujet

Amazon Prime Video a dévoilé les premières images des trois acteurs jouant le rôle du génie du football dans sa série originale «Maradona». Nazareno Casero, Juan Palomino et Nicolas Goldschmidt chausseront les crampons pour prêter leurs traits à l'un des plus célèbres joueurs de ballon rond au monde. Baptisé sobrement «Maradona», la nouvelle série Prime Original d'Amazon retracera la vie du footballeur argentin de génie, Diego Armando Maradona.

Les acteurs Nazareno Casero («Historia de un Clan»), Juan Palomino («Magnifica 70») et Nicolas Goldschmidt («Supermax») interpréteront ce rôle à trois périodes de la vie du joueur professionnel. À leurs côtés, les actrices Julieta Cardinali et Laura Esquivel incarneront à leur tour Claudia Villafañe, la femme de Maradona qu'il a épousée en 1989.

La série a été tournée entre l'Argentine, l'Uruguay, l'Espagne, l'Italie et le Mexique et ne possède pas encore de date de diffusion. Produit par une compagnie mexicaine, BTF Media avec Dhana Media et Raze, le biopic nous fera revivre les moments cultes de la carrière de l'Argentin, ses plus beaux succès, ses moments inoubliables. En 2007, Marco Risi avait déjà signé un biopic intitulé «Maradona, la main de Dieu», tout comme Emir Kusturica en 2008 avec son documentaire «Maradona par Kusturica». Preuve que des années après la fin de sa carrière, le géant du football fascine toujours autant les fans.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.