«C8»

18 mai 2019 17:50; Act: 18.05.2019 21:55 Print

Ardisson ne veut pas faire de la télé «low cost»

Le présentateur français ne sera plus sur «C8» à la rentrée. Selon lui, la chaîne ne dépense pas assez pour faire de la qualité.

storybild

Thierry Ardisson a assuré que cet arrêt n'était pas lié à un problème d'audience. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je ne serai pas sur C8 à la rentrée. La chaîne n'a plus les moyens de s'offrir Ardisson et ses équipes. Et je ne veux pas faire de la télé low cost sous le joug des comptables», a asséné le présentateur de 70 ans dans un communiqué.

Après l'arrêt de «Tout le monde en parle», l'homme en noir avait lancé son émission «Salut les terriens !» sur Canal en 2006 avant de migrer sur C8 en 2016, avec en plateau pour cette dernière saison Laurent Baffie, Alex Vizorek, Yann Moix et Tom Villa.

Son pendant dominical «Les Terriens du dimanche» a été lancé en 2017, avec Raquel Garrido, Franz-Olivier Giesbert et Gilles-William Goldnadel, entre autres chroniqueurs. La dernière des «Terriens du samedi» aura lieu le 22 juin, a indiqué sa porte-parole.

«Je me sens privilégiée d'avoir travaillé avec Thierry»

Assurant que cet arrêt n'était pas lié à un problème d'audience, Thierry Ardisson a souligné que la «divergence» portait «sur les moyens nécessaires pour faire une bonne et belle émission (...) La qualité a un prix». L'animateur avait expliqué en mars sur RTL que le prix de son émission du samedi se situait autour de 180 000 euros l'unité, un prix «inchangé» depuis 15 ans selon lui. C8, contactée, n'a pas réagi dans l'immédiat.

«Je me sens privilégiée d'avoir travaillé avec Thierry Ardisson ces deux saisons», a commenté sur Twitter Raquel Garrido, ex-porte-parole de La France Insoumise, soulignant y avoir trouvé «un cadre d'expression profondément libre et joyeux». Thierry Ardisson annoncera «avant l'été» ses «prochaines activités».

(L'essentiel/afp)