Callum Turner

23 juillet 2020 17:53; Act: 24.07.2020 12:32 Print

«C'est le cinéma qui m'a sorti de la drogue»

Le comédien britannique, actuellement dans la série «The Capture», est revenu sur son parcours, pas tout rose.

storybild

Callum, 30 ans, a joué dans des films tels qu’«Assassin’s Creed» ou «Les animaux fantastiques: les crimes de Grindelwald». (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Jeune espoir du foot anglais, Callum Turner a dû abandonner le sport à 17 ans avant de se reconvertir comme mannequin puis comédien. L’Anglais de 30 ans est le héros de la série «The Capture» sur l’app StarzPlay.

Vous avez abandonné une carrière dans le foot pour le cinéma. Pourquoi?

Je n’étais pas assez bon ou pas assez bosseur pour finir dans mon équipe favorite, celle de Chelsea. À 16 ans, j’ai été accepté dans une équipe semi-pro d’adolescents et j’ai commencé les compétitions. J’avais l'amour du sport, mais pas la détermination pour être un grand athlète. À 17 ans, mes rêves de carrière dans le foot se sont brisés. J’ai sombré dans la dépression et je me suis mis à fumer des joints pour me déconnecter de la réalité. J’étais stone toute la journée. C’est le cinéma qui m’a sorti de la drogue.

Comment cela?

Ma mère Rosemary m’a transmis l’amour du cinéma très jeune en me faisant découvrir des films en tout genre. Elle a bossé toute sa vie comme promotrice de soirées en discothèque, ce qui m’a permis de rencontrer beaucoup d’artistes. Après quelques jobs de mannequin pour payer mes factures, j’ai passé une dizaine d’auditions pour des petits rôles à la télé comme au ciné et j’ai vite décroché mes premiers rôles. Il m’a fallu des années pour me considérer comme un acteur. Jusqu’à récemment, c’était plus une passion qu’un métier.

On vous a découvert surtout dans le second volet du film «Les animaux fantastiques». À quand le troisième?

Tout est en attente depuis l’apparition du virus. J’ai terminé le film «Last Letter from Your Lover» début 2020 juste avant que tout s’arrête dans le cinéma. C’est une comédie romantique avec Shailene Woodley.

Vous incarnez un militaire mêlé à une affaire criminelle dans la série «The Capture»...

Oui. Cette série a fasciné tous les Anglais en 2019 car elle plonge au cœur de la désinformation et de la manipulation des caméras de surveillance à Londres. Après avoir regardé «The Capture», vous ne ferez plus jamais confiance aux caméras qui surveillent nos faits et gestes dans chaque grande ville.

Une saison 2 vient d'être annoncée mais sans vous. Pourquoi?

Le créateur de la série a trouvé plus intéressant de continuer autour de la flic Carey dans une nouvelle enquête et je suis d’accord. Moi, j’ai bien d'autres projets. Pour le moment, je profite de mon chômage forcé pour prendre des cours d’espagnol et jouer au tennis.

(L'essentiel/Henry Arnaud)