«Validé»

11 octobre 2021 07:53; Act: 11.10.2021 10:09 Print

«Dans la saison 2, on est plus proche de la réalité»

Saïdou Camara, qui incarne William, le promet: dans la suite de «Validé», les curseurs ont été poussés encore plus loin.

Sur ce sujet
Une faute?

La première saison de la série sur le rap français créée par Franck Gastambide et proposée en 2020 a été un carton. Avec 35 millions de visionnages, elle est la création originale de Canal+ la plus vue de tous les temps, permettant à de jeunes acteurs, comme Saïdou Camara, de se faire connaître. La deuxième saison, avec Rohff et dont la bande-annonce a été dévoilée en juin 2021, sera disponible dès le 11 octobre 2021.

Qu’a changé le succès de la première saison pour vous?

Professionnellement, j’ai reçu pas mal de propositions. Franck nous a mis le pied à l’étrier. J’ai un agent qui s’occupe de ma carrière, on me propose des rôles. Personnellement, que dire? La satisfaction de la famille, je me suis marié, je me suis installé. Beaucoup de choses ont changé.

Que pouvez-vous dire de l’évolution de William, votre personnage?

À la suite du décès d’Apash, il décide de monter une maison de disques en hommage à son frère parti. Cette saison, vous verrez William en tant que chef d’entreprise, en tant que producteur. Ça change du William qui était livreur.

Le tournage de la saison 2 a-t-il été plus facile grâce à l’expérience de la saison 1?

C’est plus facile de prendre ses marques sur le plateau, mais les scénaristes ont fait en sorte qu’on ait encore du boulot. Ils nous ont mis pas mal de nouvelles émotions à explorer et c’est cool.

Que pensez-vous de ces nouveaux épisodes?

On a poussé les curseurs encore plus loin. Dans la saison 1, il y avait une espèce de bienveillance. Dans la saison 2, on entre dans des sujets plus durs, des phénomènes de société. On est plus proche de la réalité tout en ayant poussé le curseur de la fiction. C’est un paradoxe incroyable.

Faire du rap, ça vous tente?

Il se trouve que je suis rappeur, même si ce n’est pas encore dévoilé. De petites choses se préparent. À la base, quand j’ai passé le casting de «Validé», c’était pour le rôle d’Apash. Ensuite, on s’est rendu compte qu’il y avait le rôle de William aussi. J’ai fait des essais pour les deux. Finalement, j’ai obtenu le rôle de William, Dieu merci.

(L'essentiel/Julienne Farine)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Reno Raines le 11.10.2021 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    De la belle M**** en barre !!! Le niveau intellectuel e t l'exigence du public diminue donc forcément les oeuvres débiles ont du succès

Les derniers commentaires

  • Reno Raines le 11.10.2021 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    De la belle M**** en barre !!! Le niveau intellectuel e t l'exigence du public diminue donc forcément les oeuvres débiles ont du succès