Streaming

12 avril 2019 07:37; Act: 12.04.2019 11:50 Print

Disney dévoile sa plateforme vidéo Disney+

La plateforme de streaming vidéo sera disponible aux États-Unis le 12 novembre prochain, à 6,99 dollars par mois.

storybild

Le catalogue proposera notamment l'ensemble de la franchise Star Wars.

Sur ce sujet
Une faute?

De «La Reine des Neiges» à «Star Wars» en passant par des programmes originaux: la plateforme de streaming de Disney, qui sera moins chère que Netflix, a été dévoilée en détail jeudi, pour un lancement en fin d'année aux États-Unis.

Compte-tenu de la notoriété de la Maison mère de Mickey et de son catalogue, cette plateforme est très attendue, dans un marché du streaming déjà très fourni mais qui continue son ascension à mesure que les consommateurs changent leurs habitudes, au détriment des offres traditionnelles des bouquets câble et satellite.

Disney+ sera lancée le 12 novembre aux États-Unis, au prix de 6,99 dollars par mois, un prix «que nous avons voulu accessible» aux plus de consommateurs possible, a commenté jeudi Bob Iger, patron de la World Disney Company, en présentant cette nouvelle offre aux investisseurs.

La plateforme sera lancée ensuite progressivement à d'autres régions du monde, à commencer par l'Europe de l'ouest, ont précisé les responsables du géant américain qui vient de boucler son rachat d'une bonne partie de 21st Century Fox, étoffant ainsi encore son catalogue. «Disney est construite sur ces fondations, qu'aucune autre entreprise technologique ou de contenus ne peut concurrencer», a aussi assuré M. Iger, qui a promis pour sa première année plus de vingt-cinq séries originales et plus de dix films originaux. Disney a promis notamment une série animée dérivée de «Toy Story» ou une série à gros budget tirée de l'univers «Star Wars», appelée «The Mandalorian».

Disney proposera non seulement le catalogue des productions Disney mais aussi de Pixar, les franchises «Star Wars» et Marvel ou les programmes de la chaîne National Geographic. En outre, les trente saisons de la série animée «Les Simpsons» (venant de chez Fox) seront aussi disponibles sur la plateforme. Le film «Captain Marvel», actuellement en salles, sera disponible en exclusivité dès le lancement, ont ajouté les responsables du groupe. Pour son lancement, les abonnés pourront accéder à 7 500 épisodes de séries, 400 films issus du catalogue historique et 100 films plus récents.

Mickey casse les prix

En fixant son prix à 6,99 dollars, Disney frappe fort, l'abonnement de base de Netflix aux États-Unis étant à 8,99 dollars par mois. D'autant que, fort d'un catalogue déjà énorme, Disney sera moins contraint d'investir aussi massivement que Netflix en contenus originaux pour attirer le chaland.

Disney anticipe «60 à 90 millions d'abonnés dans le monde d'ici la fin de (l'exercice budgétaire) 2024», dont les deux tiers en dehors des États-Unis, a précisé la directrice financière Christine McCarthy, ajoutant que le groupe comptait investir environ un milliard de dollars pour les contenus originaux la première année.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LeTroll le 12.04.2019 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    Une chose est sure - les consommateurs n'auront aucune envie de payer un abonnements à des services de streaming. Un service offrant de tout (Netflix jusque là), oui... un Netflix amputé plus des services par les grands distributeurs (Disney, Sony etc), non.

Les derniers commentaires

  • LeTroll le 12.04.2019 08:37 Report dénoncer ce commentaire

    Une chose est sure - les consommateurs n'auront aucune envie de payer un abonnements à des services de streaming. Un service offrant de tout (Netflix jusque là), oui... un Netflix amputé plus des services par les grands distributeurs (Disney, Sony etc), non.