Série

16 juillet 2019 08:32; Act: 16.07.2019 10:01 Print

Disney prie Veronica Mars d'être moins grossière

Dans la quatrième saison, inédite, l'héroïne campée par Kristen Bell, dit adieu aux gros mots. Les fans sont sceptiques.

Sur ce sujet
Une faute?

Douze ans après avoir tiré sa révérence, Veronica Mars, enquêtrice de choc – pas toujours très chic dans ses propos – devra surveiller son vocabulaire. Diffusée dès le 26 juillet sur Hulu, la quatrième saison ne comportera que des dialogues accessibles aux jeunes oreilles, selon TVLine, qui a visionné les huit épisodes.

Plus trace, dans les répliques, de «fuck» et autres grossièretés. Les responsables de la plateforme de streaming appartenant à Disney veulent que les inédits soient irréprochables côté langage, histoire de ne pas déplaire aux familles. Ce tournant bien-pensant a provoqué une réaction mitigée de la part de Kristen Bell, 38 ans. «Je n'ai aucun problème avec les jurons s'ils servent l'intrigue et les personnages. Bien sûr, je comprends que certaines personnes, comme ma mère, s'en offusquent, et je respecte tout à fait leur point de vue», a-t-elle déclaré à TVLine.

Les fans, eux, sont perplexes. «Cette fiction n'a jamais été destinée aux ados. D'ailleurs, l'héroïne est droguée puis violée lors du pilote. On ne peut pas dire que l'on soit dans l'univers Disney», s'emporte Jonathan, un internaute qui n'aime pas les leçons de morale données par le diffuseur. «Les thèmes abordés par les scénaristes, comme le deal ou les gangs, amènent des répliques qui ne sont pas forcément policées. Veronica évolue dans un monde où les échanges peuvent être crus», conclut-il.

(L'essentiel)