LOS ANGELES

22 février 2018 07:53; Act: 22.02.2018 07:58 Print

Katie Holmes va faire son retour dans une série

Quinze ans après «Dawson», l'actrice de 39 ans va tourner un pilote pour Fox, dans lequel elle doit incarner une agente du FBI qui enquête sur le terrorisme.

storybild

Katie Holmes a joué dans Dawson de 1998 à 2003. (photo: Astrid Stawiarz / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Cela faisait depuis «Dawson» (1998 à 2003), que Katie Holmes n'avait pas eu la possibilité d'avoir un rôle récurrent dans une série. Mais si ce projet aboutit, ce sera sans doute l'un des événements de la rentrée. Selon Deadline, l'Américaine de 39 «»ans a été choisie pour être la star du pilote d'une série. Cette fiction, qui n'a pas encore de nom, a été commandée par Fox. Elle est écrite par Ilene Chaiken, productrice de la série «Empire», et Melissa Scrivner Love. Aucun autre acteur n'est encore attaché au casting pour le moment.

Dans cette série, la compagne de ­Jamie Foxx incarne une agente du FBI nommée Hazel Otis, qui enquête sur une menace terroriste. Lorsque sa liaison avec un important général est révélée, cela brise sa vie privée et menace sa carrière. Surnommée «la maîtresse», cette épouse et mère doit commencer à reconstruire sa réputation. Il faudra attendre le mois de mai pour savoir si le pilote convaincra la Fox de commander une saison entière.

Pour rappel, depuis la fin de «Dawson», Katie Holmes n'a pas eu de gros rôles dans une série et a surtout orienté sa carrière vers le cinéma en tant qu'actrice, mais aussi comme réalisatrice. En octobre 2017, elle était à l'affiche de «Logan Lucky», le film de Steven Soderbergh. Au niveau de la télévision, la comédienne a joué Jackie Kennedy dans «Les Kennedy», en 2011, et dans «The Kennedys: After Camelot», en 2017. Elle a aussi joué dans la saison 3 de «Ray Donovan» et dans deux épisodes de «How I Met Your Mother».

(L'essentiel/Fabio Dell'Anna)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.