«The Big Bang Theory»

31 octobre 2016 13:32; Act: 31.10.2016 13:47 Print

Kunal Nayyar se fait une place parmi les grands

Kunal Nayyar, qui joue Raj dans la série au phénoménal succès «The Big Bang Theory» est en train de se frayer une place dans la cour des grands à Hollywood.

storybild

Kunal Nayyar est l'un des comédiens les mieux payés au monde. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Kunal Nayyar arrive tout juste à l'épaule de sa femme, l'ex-Miss Inde Neha Kapur, lorsqu'elle est juchée sur des talons aiguilles. Mais l'Anglo-indien de 35 ans, au modeste 1 mètre 70 est en train de monter à Hollywood. «J'ai l'impression d'être l'un des plus grands dans la pièce», a lancé en plaisantant le comédien, qui fait la promotion aux États-Unis du dessin animé «Les Trolls», auquel il prête sa voix tout comme Justin Timberlake et Anna Kendrick.

Kunal Nayyar a de bonnes raisons d'être content de lui. Outre sa femme «non seulement très belle mais qui est aussi un être humain incroyable», il est l'un des comédiens les mieux payés au monde: il empoche selon la presse spécialisée 800 000 dollars par épisode pour son rôle dans «The Big Bang Theory» («BBT»). Le magazine Forbes évalue ses revenus à 22 millions de dollars par an, ce qui fait de lui le quatrième acteur de télévision le mieux payé, non loin derrière trois de ses co-stars de «BBT» qui gagnent 1 million de dollars par épisode.

«Oui, mon accent est réel»

Les rumeurs vont bon train pour savoir si la saison 10 de la série comique sur les aventures d'un groupes de physiciens de Californie, sera la dernière ou non. Et si Kunal Nayyar dit qu'il ne se sent «pas encore prêt à dire au revoir» à la série, il regarde déjà vers l'avenir. Avec des projets à Bollywood, il vient aussi de jouer dans la pièce de théâtre acclamée de l'acteur Jesse Eisenberg, «The Spoils», et a publié un succès de librairies, «Yes, My Accent Is Real» («Oui, mon accent est réel»).

«Les Trolls», actuellement à l'affiche en France, est un conte pour enfants qui suit Poppy et Branche, deux petites créatures poilues et colorées, qui se lancent à la rescousse de leurs amis prisonniers des Bergens, des géants qui, pour soigner leur mélancolie, n'ont trouvé pour remède que de manger de gentils trolls. Kunal Nayyar joue l'un des captifs, Guy Diamond, qui refuse de porter des vêtements et pète littéralement de joie en disséminant des paillettes. Quand il parle des «Trolls», l'acteur devient comme son personnage: animé, désarmant. «C'est un film à la fois pour les adultes et les enfants, avec une musique incroyable... Et le monde y est vraiment très beau!».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.