Sur «M6»

11 septembre 2020 11:30; Act: 11.09.2020 12:03 Print

«L'amour est dans le pré» résiste au Covid-​​19

L'émission de «M6», qui permet à des agriculteurs esseulés de trouver l'âme sœur, revient lundi soir pour sa 15e saison, malgré un tournage rendu compliqué par la crise sanitaire.

Sur ce sujet
Une faute?

Un changement majeur attend les téléspectateurs dès le 1er épisode: fini la traditionnelle séance de distribution de courrier, dans laquelle les agriculteurs et agricultrices cherchant l'amour découvraient les lettres et photos de leurs soupirant(e)s. Désormais, ils reçoivent directement chez eux les missives, puis se rendent à Paris pour faire connaissance de leurs potentielles âmes sœurs, en présence de Karine Le Marchand, la charismatique animatrice de l'émission.

La présentatrice est chargée d'épauler les agriculteurs avant et après cette étape cruciale de speed dating, devenant en quelque sorte le Cupidon de l'émission. «Quand on a réfléchi à comment on pouvait améliorer le programme, on a décidé d'abandonner l'idée de réunir les agriculteurs pour leur distribuer le courrier, et on a pensé à les faire venir à Paris pour rencontrer Karine. Les gens étaient tous heureux de se retrouver, et on a vu certains tomber amoureux sous nos yeux!», a expliqué la productrice Déborah Huet, de la société Fremantle, lors d’une présentation à la presse.

Pas trop aseptisée

Pour cette 15e saison qui inaugure une formule revisitée, M6 promet plus de rebondissements. «Le nouveau montage est beaucoup plus feuilletonnant, c'est beaucoup moins formaté. Depuis 14 saisons, on s'attendait à ce qui allait se passer, avec trois personnes à chaque épisode, et là toutes les semaines on ne sait pas ce qu'il va se passer, les personnes vont changer et on ne va pas revoir certains avant plusieurs épisodes», assure Karine Le Marchand.

Si le coronavirus est venu compliquer le calendrier des tournages, avec des enregistrements qui ont dû être reportés en pleine période de moisson, pour certains participants, et a également compliqué tout le travail de production effectué autour, l'émission n'en est pas ressortie trop aseptisée.

«Ils couchent même, mais ça on ne l’a toujours pas filmé...»

S'ils ont été invités à limiter les contacts pendant le speed dating (avec distanciation et gel hydroalcoolique), une fois réunis pour leur premier week-end en amoureux, les participants ont pu laisser libre cours au romantisme et partager des moments d’intimité.

«Une fois que les agriculteurs et agricultrices ont choisi les prétendantes et prétendants, on les a testés ainsi que les équipes (de tournage) et même si le risque zéro n’existe pas, on a tout mis en œuvre pour maintenir des conditions sanitaires maximales, en s'assurant qu'il n'y avait pas de cas de Covid», explique la productrice.

Une vertu de «doudou»

Les verra-t-on s’embrasser à l’écran? «Bien sûr», promet Déborah Huet. «Ils couchent même, mais ça on ne l’a toujours pas filmé... On le garde pour la saison 16», plaisante Karine Le Marchand. Pour le directeur des programmes de M6 Guillaume Charles, les téléspectateurs devraient dans tous les cas être au rendez-vous.

«Il y a une envie chez les téléspectateurs de se rapprocher des choses qu'ils connaissent, on l'a vu avec nos grandes marques de divertissement comme "Pékin Express" ou "Top Chef" en période de confinement et on est persuadés que "L'Amour est dans le pré" aura cette vertu de doudou», a-t-il parié.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Henri le 11.09.2020 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Bon Dieu ...............

Les derniers commentaires

  • Henri le 11.09.2020 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Bon Dieu ...............

    • @Henri le 11.09.2020 16:55 Report dénoncer ce commentaire

      Non, je t'assure, ton Bon Dieu n'a rien à voir avec ça. Il serait même très désapprobateur de voir des gens s'embrasser, voir même plus si affinités, hors mariage... Il est pas très rigolo ton Bon Dieu, au final... c'est pour ça que je préfère regarder ça le lundi soir que d'aller à la messe le dimanche...