Carnet noir

08 octobre 2016 12:35; Act: 08.10.2016 13:11 Print

L'homme de télévision Pierre Tchernia est mort

L'homme de télévision et de cinéma Pierre Tchernia est décédé à l'âge de 88 ans dans la nuit de vendredi à samedi à Paris, a-t-on appris auprès de son fils et de son agent.

storybild

Pierre Tchernia avait 88 ans. (photo: AFP)

«L'état de santé de papa s'est dégradé il y a 8 jours, il est mort à 3 heures du matin dans nos bras», a annoncé ce samedi Antoine Tchernia. «Il est parti dans la sérénité entouré de sa famille», a ajouté de son côté son agent, Artmedia. «La disparition de Monsieur Cinéma met en tristesse la cinéphilie», a déclaré Gilles Jacob, ancien président du festival de Cannes.« Il a rendu le grand public cinéphile sans qu'il s'en aperçoive».

Né à Paris le 21 janvier 1928, Pierre Tchernia avait participé, à l'Office de radiodiffusion-télévision française (ORTF), à la création du premier journal télévisé en 1949 qu'il avait ensuite quitté en 1955 pour devenir animateur d'émissions de variétés ("La clé des champs", "La boîte à sel"). De 1966 à 1988, il s'était imposé comme la référence cinématographique de la télévision, avec une série d'émissions dans lesquelles il se distingue en imposant sa culture et son goût pour le septième art, de "Monsieur Cinéma" à "Mardi cinéma".

Parallèlement, il a mis en scène cinq œuvres de Marcel Aymé (dont "Le Passe-muraille" et "Héloïse") pour la télévision, et réalisé "le Viager", "Bonjour l'angoisse" ainsi que quelques dessins animés pour le cinéma. «Son physique tout en rondeur cachait en réalité un metteur en scène lucide, comme dans son film "Le Viager" où il mettait en évidence les spéculations sur la mort», a indiqué Gilles Jacob.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Basta le 08.10.2016 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le dernier des pionniers de la télé française s'en va, témoin d'une époque où la télévision était un vecteur de culture. Monsieur Tchernia c'est un hommage unanime que vous méritez. Merci à vous ! Infiniment !

  • pil le 08.10.2016 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    perte d'un grand homme et tres discret.

  • Jujulor le 08.10.2016 14:05 Report dénoncer ce commentaire

    Un grand monsieur de la télé et du cinéma.

Les derniers commentaires

  • marie ange le 09.10.2016 23:39 Report dénoncer ce commentaire

    Sincères condoléances à sa famille, c'était vraiment un très grand Monsieur

  • bea le 09.10.2016 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bea:Que dieu est vôtre âmes,Monsieur cinéma.Reposez en paix.

  • Belle époque le 09.10.2016 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    vous nous manquez déjà Monsieur!

  • Basta le 08.10.2016 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le dernier des pionniers de la télé française s'en va, témoin d'une époque où la télévision était un vecteur de culture. Monsieur Tchernia c'est un hommage unanime que vous méritez. Merci à vous ! Infiniment !

  • dodo le 08.10.2016 19:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un grand Monsieur de la TV et de la culture du 7em art.Cetait toute ma jeune enfance.De l'époque où les télévisions ce fesait encore rare dans les foyers familiaux.Dans les quartiers où les immeubles on allait la regarder chez le voisin qui en avait une.C'etait encore un temp ou il y avait de la solidarité et de l'amitié entre voisins et gens de quartier.C'est toute une époque qui part avec ce grand Monsieur,il me restera que les souvenirs avec les gens qui ont connu ça.Bon vent Mr Cinéma.