«House of Cards»

09 juillet 2018 17:38; Act: 10.07.2018 12:28 Print

Le renvoi de Kevin Spacey surprend Robin Wright

L'actrice Robin Wright a indiqué que toute l'équipe avait été «surprise» et «attristée» par le renvoi de l'acteur de la série culte, suite à des accusations d'agressions sexuelles.

Sur ce sujet

Dans une interview diffusée lundi matin sur NBC, l'actrice a souligné qu'elle n'avait eu qu'une relation «professionnelle» avec Kevin Spacey, tombé en disgrâce depuis qu'il a été accusé de plusieurs agressions sexuelles à Londres et aux États-Unis. «On était des collègues, on ne se voyait pas en dehors du travail», a-t-elle expliqué. «Je ne connaissais pas l'homme, je connaissais son incroyable savoir-faire», a-t-elle ajouté.

«Nous avons tous été surpris bien sûr, et au final attristés» par l'annonce de son renvoi de la série, a-t-elle déclaré. Les accusations qui ont émergé contre l'acteur deux fois oscarisé n'émanent que d'hommes. Tout récemment encore, l'acteur Guy Pearce, qui a joué avec Kevin Spacey dans le film «L.A. Confidential» (1997), indiquait que la star avait eu sur le tournage «les mains baladeuses» et que cela l'avait mis mal à l'aise, même s'il a ajouté qu'alors âgé de 29 ans, il avait su «gérer la situation».

Remplacé au pied levé

Kevin Spacey, qui aura 59 ans le 26 juillet, n'est visé à ce stade par aucune inculpation. Mais depuis le début du mouvement #MeToo né des révélations sur Harvey Weinstein en octobre dernier, il a fait l'objet de plus d'une dizaine d'accusations d'agressions ou de harcèlement sexuel.

Des enquêtes ont été ouvertes contre lui à Londres, où il a dirigé le théâtre Old Vic de 2004 à 2015, à Los Angeles et à Nantucket, une station balnéaire huppée près de Boston. Dans la foulée des premières accusations contre lui, l'acteur a été débarqué en novembre de la série «House of Cards» et expurgé du dernier Ridley Scott, «Tout l'argent du monde», où il a été remplacé au pied levé par Christopher Plummer.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nohumanhater le 09.07.2018 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne s’agit pas d’agression sexuel mais de comportements déplacés à savoir propositions, insistance et mains baladeuses en rien un viol ou une agression sexuel. Il faut arrêter de tout mélanger.

  • zouzou le 10.07.2018 07:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans 10 ans, tout le monde se plaindra d’être célibataire : plus personne n’osera draguer qui que ce soit! C’est déjà le cas aux USA. Vive l’état de liberté qui devient un état policier : il y a différence entre agressions sexuelles et drague un peu lourde!

  • torolkozo le 09.07.2018 19:11 Report dénoncer ce commentaire

    Non seulement Kevin Spacey est accusé mais il a reconnu par sous-entendus qu'il n'avait pas toujours été correct, alors il faut arrêter de tout mélanger, faire une enquête, reconnaître ses torts et payer pour ses fautes s'il y en a car autrement, les coupables ne sont jamais punis !!!

Les derniers commentaires

  • zouzou le 10.07.2018 07:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans 10 ans, tout le monde se plaindra d’être célibataire : plus personne n’osera draguer qui que ce soit! C’est déjà le cas aux USA. Vive l’état de liberté qui devient un état policier : il y a différence entre agressions sexuelles et drague un peu lourde!

    • dafne le 10.07.2018 11:37 Report dénoncer ce commentaire

      Et ça tombe bien, parce que perso, je n'ai pas envie d'être draguée à tout va par des individus lourds. Et vivement que même les mains baladeuses soient condamnées, parce qu'il y en a marre de subir ce genre de chose, tout le temps.

  • torolkozo le 09.07.2018 19:11 Report dénoncer ce commentaire

    Non seulement Kevin Spacey est accusé mais il a reconnu par sous-entendus qu'il n'avait pas toujours été correct, alors il faut arrêter de tout mélanger, faire une enquête, reconnaître ses torts et payer pour ses fautes s'il y en a car autrement, les coupables ne sont jamais punis !!!

  • nohumanhater le 09.07.2018 18:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il ne s’agit pas d’agression sexuel mais de comportements déplacés à savoir propositions, insistance et mains baladeuses en rien un viol ou une agression sexuel. Il faut arrêter de tout mélanger.

    • Dafne le 10.07.2018 16:37 Report dénoncer ce commentaire

      Comportements déplacés, insistance et mains baladeuses sont une agression sexuelle. Personne ne mélange rien. Il n'y a pas que le viol, et tous ces comportement doivent ENFIN être punis.