«Midsommar»

30 juillet 2019 21:26; Act: 31.07.2019 16:06 Print

Le trip entre potes devient une plongée en enfer

Le scénariste et réalisateur américain Ari Aster frappe très fort avec «Midsommar», un film d'horreur qui se passe en Suède. Une plongée en enfer d'anthologie.

Sur ce sujet
Une faute?

Ah, des vacances d'été en Europe avec la perspective d'allumer quelques Suédoises… Christian (Jack Reynor) et ses potes s'en réjouissent, mais Dani (Florence Pugh), petite copine de Christian, s'incruste. Encore sous le choc d'un drame familial, elle veut sauver son couple, qui bat de l'aile. Direction la campagne pour un festival où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, où l'on plane en fumant des herbettes un peu bizarres…

La lumière d'une Suède où le soleil ne se couche jamais, aux antipodes de l'obscurité habituelle des films d'horreur, nimbe des personnages accueillants, vêtus de blancs, souriants. Elle devient vite épuisante, cette lumière. Aveuglante, même. Il n'y a qu'à voir comment réagissent Christian et Dani à la scène sacrificielle dont ils sont témoins, peu après leur arrivée. Ce n'est que le premier palier d'une plongée en enfer d'anthologie...

Un trip purement hallucinatoire

Un an après «Hérédité», Ari Aster mêle des images-chocs frontales à des scènes suggestives qui distillent un soupçon poisseux. Il étire les séquences jusqu'à la limite du supportable. Et dire que le réalisateur a coupé une trentaine de minutes de ce «Midsommar» qui en fait encore 147!

En attendant une version longue sur DVD, on savoure la gorge nouée ce trip purement hallucinatoire. Jusqu'au final, extatique, coup de poing qui laisse le spectateur sur un hoquet. Catharsis psychologique salvatrice? Triomphe de la manipulation sectaire? Délire de toute puissance surnaturelle? Vous aurez tout loisir d'argumenter en faveur d'une interprétation ou de l'autre… quand vous aurez repris vos esprits.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tunny le 31.07.2019 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Long et un peu ennuyeux.. mais on aime ou pas...

  • Dario le 30.07.2019 23:10 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore les films d'horreurs, mais j'évite les films américains à cause de leur humour déplacé. L'horreur, c'est avant-tout une ambiance, un art.

Les derniers commentaires

  • Tunny le 31.07.2019 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    Long et un peu ennuyeux.. mais on aime ou pas...

  • Dario le 30.07.2019 23:10 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore les films d'horreurs, mais j'évite les films américains à cause de leur humour déplacé. L'horreur, c'est avant-tout une ambiance, un art.