«House of Gucci»

30 novembre 2021 07:44; Act: 01.12.2021 11:12 Print

Les héritiers en colère contre le film

La famille Gucci n’a pas du tout apprécié la manière dont sont dépeints Patrizia Reggiani et Aldo Gucci, dans le film de Ridley Scott.

storybild

Lady Gaga et Adam Driver lors de la première de «House Of Gucci» à Los Angeles, le 18 novembre 2021. (photo: Getty Images via AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les héritiers de la maison italienne de luxe Gucci ont menacé lundi, d’intenter une action en justice contre le film de Ridley Scott «House of Gucci», qu’ils accusent de dépeindre les membres de la famille comme des «hooligans».

Le film se saisit de l’un des faits divers les plus retentissants de l’Italie des années 1990, l’assassinat de Maurizio Gucci (joué par Adam Driver), héritier de la maison italienne, commandité par son ex-épouse Patrizia Reggiani (Lady Gaga).

«La famille Gucci se réserve le droit de prendre toute initiative pour protéger son nom et son image, ainsi que ceux de ses proches», indique une lettre publiée par l’agence de presse italienne ANSA et signée des héritiers d’Aldo Gucci (1905-1990), le fondateur de la marque de luxe.

«Hooligans»

La lettre précise que les héritiers Gucci ont été particulièrement blessés par la description de Patrizia Reggiani, «une femme condamnée pour avoir commandité le meurtre de Maurizio Gucci (présentée) comme une victime». Elle regrette aussi qu’Aldo Gucci et ses proches soient dépeints comme «des hooligans, ignorants et insensibles au monde qui les entoure».

«House of Gucci» est réalisé par le Britannique Ridley Scott, 83 ans, auteur de plusieurs films parmi les plus emblématiques de ces 40 dernières années comme «Blade Runner», «Alien», «Gladiator» ou «Thelma et Louise».

La famille Gucci n’est plus impliquée dans la marque de luxe depuis les années 1990. Celle-ci est aujourd’hui la propriété du groupe français Kering, fondé par le milliardaire François Pinault.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Théo le 01.12.2021 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    Cela n’enlève rien au talent de Ridley Scott.

  • bonsens le 01.12.2021 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est maintenant tu peux faire que des films sur les bisounours ou de la sci-fi débile mais bon la “famille” a perdu le contrôle de la maison depuis longtemps donc ils veulent juste se faire un peu de fric

  • ALLS le 30.11.2021 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Querelle de riches ... qu ils s entretuent cela les occupera un peu

Les derniers commentaires

  • A. Pour le 01.12.2021 16:17 Report dénoncer ce commentaire

    Gucci, du prêt-à-porter, de luxe, certes, mais du prêt-à-porter. Beurk!

  • bonsens le 01.12.2021 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est maintenant tu peux faire que des films sur les bisounours ou de la sci-fi débile mais bon la “famille” a perdu le contrôle de la maison depuis longtemps donc ils veulent juste se faire un peu de fric

  • Dede le 01.12.2021 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel intérêt d avoir fait un film sur ces milliardaires ? Dans ces histoires de famille y’a toujours des cadavres cachés dans les placards. C est sans doute la raison de la colère des héritiers

  • Théo le 01.12.2021 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    Cela n’enlève rien au talent de Ridley Scott.

  • Mais Salomon vous êtes.....? le 01.12.2021 00:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est ça qui fait fantasmer notre jeunesse ?? Au secours