«Touche pas à mon poste»

16 mars 2018 14:44; Act: 16.03.2018 15:32 Print

Les propos de Castaldi sur Angot créent un malaise

La maison de production d'«On n'est pas couché» conteste les propos de Benjamin Castaldi, qui a affirmé que les jours de Christine Angot dans l'émission étaient comptés.

storybild

Benjamin Castaldi est à l'origine d'une nouvelle polémique. (photo: Capture d'écran)

Sur ce sujet
Une faute?

Sur le plateau de «Touche pas à mon poste», jeudi, Benjamin Castaldi a évoqué l'avenir de la polémiste Christine Angot, dans l'émission «On n'est pas couché». Il a déclaré: «J'ai appris de sources sûres que le cas Angot est un vrai problème pour l'émission. Visiblement, ils ne savent plus comment la gérer. Ruquier est très embêté avec Christine Angot, à tel point qu'on lui a même suggéré de la faire partir plus tôt».

Benji a aussi balancé que la polémiste aurait fait du chantage au suicide à Catherine Barma, productrice d'«On n'est pas couché», pour éviter son licenciement. «Attention si vous me faites ça, vous verrez demain dans les journaux ce qui se sera passé», aurait-elle prévenu. Pour autant, le chroniqueur de «TPMP» ne donne pas cher de la suite de la collaboration entre Christine Angot et d'«On n'est pas couché». «Ses semaines dans l'émission sont très largement comptées», a-t-il soutenu.

Ces révélations n'ont pas tardé à faire réagir l'équipe d'«On n'est pas couché». «Laurent Ruquier et Catherine Barma démentent formellement les propos diffamatoires tenus dans «Touche Pas à Mon Poste» du jeudi 15 mars, que véhicule Benjamin Castaldi, faisant notamment état d'un chantage au suicide de la part de Christine Angot. Ces soi-disant informations sont inventées de toutes pièces. Ni Laurent Ruquier ni Catherine Barma ne sont embarrassés par la présence de Christine Angot, et tiennent à le faire savoir», peut-on lire dans un message adressé à la rédaction de jeanmarcmorandini.com.

(L'essentiel/jde)