En Iran

01 janvier 2019 13:50; Act: 01.01.2019 14:24 Print

Limogé après une scène de sexe de Jackie Chan

Le directeur de la télévision d'État iranienne a été limogé pour une scène de sexe impliquant l'acteur hongkongais Jackie Chan, diffusée par inadvertance.

Sur ce sujet
Une faute?

En dépit des strictes règles de censure en République islamique d'Iran, une scène de sexe de l'acteur hongkongais Jackie Chan est passée par inadvertance à la télévision d'État, entraînant le limogeage d'un de ses directeurs, a indiqué lundi un média local. Les téléspectateurs de l'île de villégiature iranienne de Kish ont été surpris de voir, à la chaîne locale de la Radio-Télévision de la République islamique d'Iran (IRIB), les ébats sexuels de la star des arts martiaux avec une prostituée dans l'un de ses films.

La scène est bien au delà des limites habituelles dans ce pays conservateur, où hommes et femmes ne sont même pas autorisés à se serrer la main sur les écrans. Et elle a été rapidement postée sur internet. «Un clip d'une scène immorale dans un film de Jackie Chan a circulé sur les réseaux sociaux et il a été apparemment diffusé par IRIB à Kish», île située dans le Golfe (sud), a écrit l'agence de presse iranienne ISNA. «Ces scènes qui sont en totale contradiction avec les règles d'IRIB ont finalement conduit au limogeage de certains employés de la chaîne à Kish», y compris le directeur-général, selon ISNA.

Beaucoup de réactions

Certains Iraniens ont manifesté leur colère, affirmant qu'aucun responsable n'avait été limogé après la mort de 10 personnes dans un accident de bus sur le campus de l'Université Islamique d'Azad à Téhéran la semaine dernière. «Des bus se renversent, des avions s'écrasent, des bateaux font naufrage et personne n'est limogé, mais quelques secondes d'une scène de Jackie Chan faisant l'amour et immédiatement tout le personnel en charge de la section est limogé», a écrit un Iranien sur son compte Twitter.

Le présentateur d'IRIB, Reza Rashidpoor, a commenté avec ironie, affirmant que la chaîne aurait dû ajouter une légende mentionnant que l'acteur était marié dans la réalité à l'actrice qui jouait le rôle de prostituée.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Rital le 01.01.2019 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est beau y vivre dans ce pays...

  • @superpapa le 02.01.2019 10:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Superpapa devrait s'informer un peu mieux sur ce pacte en question. Personne n'y est lié! C'était clairement expliqué dans tous les médias. Pas si super quand même, ce superpapa.

  • Anti bouffon le 20.08.2019 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben oui

Les derniers commentaires

  • Anti bouffon le 20.08.2019 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ben oui

  • @superpapa le 02.01.2019 10:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Superpapa devrait s'informer un peu mieux sur ce pacte en question. Personne n'y est lié! C'était clairement expliqué dans tous les médias. Pas si super quand même, ce superpapa.

  • Superpapa le 01.01.2019 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bof....chez eux ils font ce qu'ils veulent, pas de soucis. Ce qui m'inquiète c'est que grâce au pacte de l'onu...bientôt chez nous. Personne ne doit l'ignorer.

  • Ben-J le 01.01.2019 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont raison c’est inadmissible

  • Le Rital le 01.01.2019 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est beau y vivre dans ce pays...