Série télévisée

21 février 2019 10:55; Act: 21.02.2019 11:06 Print

«Love, Death + Robots», réservé à un public tordu

Une série trash et déjantée, produite par Tim Miller et David Fincher, débarque bientôt sur la plateforme Netflix. Âmes sensibles, s'abstenir.

Sur ce sujet
Une faute?

La dernière nouveauté annoncée par Netflix, «Love, Death + Robots», promet de donner des cauchemars et des sueurs froides à ses abonnés. «Une orgie d'histoires où convergent des produits laitiers doués de sensation, des soldats loups-­garous, des robots déchaînés, des cyborgs sexy, des araignées extraterrestres et des démons de l'enfer assoiffés de sang», décrit le communiqué de la plateforme américaine. Visible à partir du 15 mars, cette série dont «la bande-annonce est réservée à un public tordu» a été imaginée par les réalisateurs David Fincher («Seven», «Fight Club», «Alien 3») et Tim Miller («Deadpool»).

Chacun des 18 épisodes, dont la durée varie de 5 à 15 minutes, traitera d'un sujet particulier, tel que le racisme, le gouvernement, la guerre ou encore la nature humaine. Ils seront tantôt sous la forme d'un dessin animé, en images de synthèse 3D ou tournés avec de vrais acteurs. Cependant, vu la violence de certaines scènes, «Love, Death + Robots» vise clairement un public adulte.

Réalisées par des équipes venant du monde entier, les histoires oscillent entre horreur, comédie, sexe et science-fiction et affichent un style très différent. Après avoir vu le trailer détonant de l'anthologie sur le web, les internautes trépignent d'impatience.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chromoblaste le 21.02.2019 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ça peut pas être pire que le monde où nous vivons actuellement.

  • Nostalgie le 22.02.2019 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    Que sont devenus les bonnes vielles series comme la petite maison dans la prairie ? Au moins elles nous apprenaient le respect de l'autre, le respect de la vie, la tolerance.

  • MouarFFF le 21.02.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore ces deux realisateurs. hate de voir Ca !!!!

Les derniers commentaires

  • René le 22.02.2019 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    Eh oui, jeu vidéo de ce type, série de ce type, et après on se demande pourquoi le nombre de tueurs "amok" augmente.

  • Nostalgie le 22.02.2019 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    Que sont devenus les bonnes vielles series comme la petite maison dans la prairie ? Au moins elles nous apprenaient le respect de l'autre, le respect de la vie, la tolerance.

    • Trump le 22.02.2019 11:52 Report dénoncer ce commentaire

      tu confonds la petite maison dans la prairie avec les bisounours. la petite maison dans la prairie est un hymne à la discrimination raciale et sociale.

    • un peu de place pour tous le 22.02.2019 12:41 Report dénoncer ce commentaire

      Elles sont toujours dispos au rayon DVD de votre Fnac/Saturn le plus proche :-) On peut aussi profiter un peu de l'imaginaire et sortir des sentiers rebattus. La bien-pensance a encore de beaux jours devant elle on dirait ..

  • MouarFFF le 21.02.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore ces deux realisateurs. hate de voir Ca !!!!

  • Chromoblaste le 21.02.2019 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ça peut pas être pire que le monde où nous vivons actuellement.