États-Unis

03 septembre 2020 17:57; Act: 04.09.2020 13:01 Print

Meghan et Harry producteurs pour Netflix

La duchesse et le duc de Sussex ont signé un contrat avec la plateforme de vidéos à la demande, mais il n’est pas prévu que Meghan passe devant la caméra.

storybild

Meghan et Harry se sont engagés pour plusieurs année avec Netflix. (photo: keystone-sda.ch)

Sur ce sujet
Une faute?

Le prince Harry et son épouse Meghan Markle vont produire films de fiction, documentaires et séries pour Netflix, a annoncé mercredi la plateforme de vidéo à la demande. Le montant du contrat n’a pas été révélé. Il ne porte que sur de la production de contenu et ne prévoit pas que Meghan, comédienne qui a joué dans plusieurs séries, revienne devant la caméra.

Les époux ont déjà plusieurs projets en chantier, a indiqué Netflix, parmi lesquels une série documentaire sur la nature et une série animée consacrée à des femmes au destin remarquable. «Nous allons nous concentrer sur la création de contenus informatifs mais aussi vecteurs d’espoir», ont expliqué Meghan et Harry, dans un communiqué. «Nos existences, indépendamment l’un de l’autre et en tant que couple, nous ont permis de comprendre la puissance de l’âme humaine, le courage, la résilience et le besoin d’interactions», ont-ils ajouté.

La rumeur de l’entrée du couple princier dans le monde de la télévision courait depuis plusieurs mois. Harry et Meghan se sont installés aux États-Unis cette année et ont emménagé en juillet en Californie, État d’origine de la comédienne de 39 ans.

Actions humanitaires

Le duc et la duchesse de Sussex ont officiellement cessé d’être des membres actifs de la famille royale en avril 2020, après que le couple a exprimé son souhait d’indépendance. L’arrangement conclu avec la famille royale pourra être revu en 2021, afin de donner la possibilité à Harry et Meghan de réintégrer le giron royal.

Des critiques leur ont reproché de chercher à tirer profit de leur célébrité et de leur noblesse tout en refusant d’assumer les aspects protocolaires et de représentation de la famille royale britannique. Le couple a lui mis en avant sa volonté d’œuvrer pour des causes humanitaires, notamment par le biais de sa nouvelle fondation, Archewell.

Désireux d’attirer des noms pour augmenter encore son audience, Netflix n’a pas hésité à mettre des dizaines de millions de dollars sur la table ces dernières années pour recruter, entre autres, le couple Obama, la productrice à succès Shonda Rhimes ou les créateurs de la série «Game of Thrones».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.