Médias en France

12 décembre 2019 19:11; Act: 13.12.2019 16:29 Print

Nagui, animateur préféré des Français

Nagui retrouve la première place du podium, devant son confrère de «TF1» Jean-Luc Reichmann et son collègue de «France 2» Michel Cymes, selon le sondage semestriel OpinionWay.

storybild

Nagui détrône Stéphane Plaza dans le nouveau classement. (photo: Capture d'écran)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux ans après avoir perdu sa place de leader, le chef d'orchestre des quotidiennes de France 2 «N'oubliez pas les paroles» et «Tout le monde veut prendre sa place» a regagné les faveurs des personnes interrogées (23,7% des suffrages). Il détrône le monsieur immobilier de M6 Stéphane Plaza qui passe à la 4e place (20,7%), derrière le trublion du jeu «Attention à la marche» Jean-Luc Reichmann (21,6%) et du monsieur santé de la Deux Michel Cymes (21,4%).

«Quand les bonnes audiences de mes émissions concordent avec un sondage basé sur la sympathie des personnalités télé, cela signifie que tous les voyants sont au vert. (...) Comme dans un couple, je dois chercher à séduire les téléspectateurs au quotidien plutôt que de tomber dans la monotonie», a commenté Nagui dans un entretien à TV Magazine.

De nouveaux entrants dans le Top 50

La première animatrice du classement, Elise Lucet, arrive en 5e position (19,4% des suffrages). Aux côtés de ces poids lourds du PAF, de nouveaux visages commencent à s'imposer dans le cœur des téléspectateurs: Faustine Bollaert (21e, +10 places), Camille Combal (22e, +10 places) ou Thomas Sotto qui réalise la plus grosse remontée du sondage (+13 places à la 34e place).

De nouveaux entrants intègrent aussi ce Top 50 réalisé chaque semestre, le monsieur sciences de M6 Mac Lesggy (42e), l'animateur de Questions pour un champion Samuel Étienne (43e), ou encore le présentateur de LCI et ancien du 20h de la Deux, David Pujadas (27e).

Sondage réalisé par OpinionWay du 20 au 22 novembre 2019 sur un échantillon de 1 008 Français représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

(L'essentiel/afp)