«The Voice»

19 décembre 2017 17:11; Act: 19.12.2017 17:16 Print

Pagny ne s'assiéra plus dans son fauteuil rouge

Le chanteur français a décidé d'abandonner son rôle de coach après la 7e saison de «The Voice». Il a d'autres chats à fouetter...

storybild

Florent Pagny ne regrette pas sa participation dans le télécrochet de TF1. (photo: DR)

Sur ce sujet

Présent dès la première saison de «The Voice», en 2012, Florent Pagny a décidé de tirer sa révérence en tant que membre du jury et coach du télécrochet de TF1. «Je pense que c'est bon, j'ai fait le tour, je suis content, a-t-il déclaré dans Télé Star. J'ai d'autres choses à faire aussi. Mais ne vous inquiétez pas, ce n'est pas parce que je vais arrêter «The Voice» que je vais arrêter d'exister.»

On verra donc pour la dernière fois le chanteur dans son fauteuil rouge, lors de la 7e saison de l'émission, en 2018. L'édition suivante se fera sans lui. Qui pourrait le remplacer? Quand M. Pokora a quitté son siège de coach, après la 6 saison, Vianney avait été approché pour prendre sa place. Pas très enclin à se lancer dans l'aventure, il avait décliné l'offre. En revanche, Maître Gims se serait bien vu dans le show, mais à cause de son emploi du temps, impossible de rejoindre le jury. De plus, le fait de devoir ôter ses lunettes de soleil sur le plateau ne lui aurait pas du tout plu, selon Florent Pagny.

En quittant le show, l'interprète de «Ma liberté de penser», qui avait créé la polémique à cause de son récent exil fiscal au Portugal, a provoqué des réactions plutôt ironiques de la part de nombreux internautes. «Qu'il parte, il a assez de thunes», a lancé l'un d'eux sur les réseaux sociaux. «Un petit zéro de plus sur le chèque pourrait lui faire changer d'avis», a renchéri un autre. Quoi qu'il en soit, Florent aura fait ses preuves dans «The Voice»: le coach de 56 ans avait fait remporter la victoire à ses protégés, Stéphan Rizon, en 2012, et Slimane, en 2016.

Regardez le trailer de «The Voice 7», bientôt sur TF1:

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Danger le 19.12.2017 21:26 Report dénoncer ce commentaire

    Il a bien raison il devient pathétique.

Les derniers commentaires

  • Danger le 19.12.2017 21:26 Report dénoncer ce commentaire

    Il a bien raison il devient pathétique.